Ève, sans le serpent

30 juin 2021 | Cultures, Environnement, Technologies

Si vous avez déjà travaillé à la récolte des pommes pendant des semaines, vous n’aurez certainement rien oublié. L’échelle, le sac autour du cou, la torsion du fruit, la pression du pouce pour détacher la queue, les heures d’acrobatie pour engranger deux tonnes de Granny Smith par jour. Une société australienne vient de commencer des essais commerciaux avec une troisième génération de récolteuse de fruits automatisée. Grâce à Ève, fini les doigts et les dos endoloris. Ne nous reste plus qu’à trouver un autre job ! 

Avec la technologie informatique mise au point par Ripe Robotics, Ève possède son propre système d’entraînement électrique et peut se déplacer facilement le long d’une rangée d’arbres fruitiers. Une caméra prend des photos des arbres sous tous les angles, ce qui permet d’évaluer si le fruit est mûr et de le récolter sans l’endommager. Grâce à son réseau de neurones, Ève est en mesure d’améliorer ses performances en se souvenant des décisions qui, en cas de doute, lui sont dictées sur le terrain par celui qui la surveille. La prochaine fois, elle sera en mesure de faire la même chose sans intervention extérieure.

Eve, qui fonctionne avec un tube d’aspiration qui va jusqu’à un bac de 380 kg, peut opérer dans la plupart des conditions météorologiques, de jour comme de nuit. Jusqu’à présent, le nouveau robot a cueilli les variétés de pommes Pink Lady, Gala, Granny Smith et Modi, mais peut récolter des oranges, des prunes et des fruits à noyau. Il travaille à peu près au même rythme qu’un cueilleur humain, mais peut fonctionner 24 heures sur 24, sept jours sur sept. À plus long terme, les données et les analyses joueront un rôle plus important dans le travail du robot qui, grâce aux innombrables photos prises, permettra de savoir exactement où pousse le fruit, quand il mûrit, s’il y a une maladie ou si les arbres manquent d’eau.

Source : Future Farming

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
La taxe aux rots

La taxe aux rots

Les gaz à effet de serre sont de plus en plus traqués. Grâce à ses satellites à haute résolution, une société montréalaise de données environnementales a pu détecter et mesurer que les vaches d’un parc d’engraissement de Californie avaient libéré jusqu’à 668 kilos de...

Les plantes orphelines

Les plantes orphelines

« La guerre, la guerre, c’est pas une raison pour se faire mal ! » Qui ne se souvient pas de cette réplique dans La Guerre des tuques ? Le conflit en Ukraine et la pénurie de blé qui en résulte nous rappellent que le riz, le blé et le maïs constituent 50 % des...

Les fruits électriques

Les fruits électriques

Ce n’est pas courant (c’est le cas de le dire !) de récolter de l’électricité en même temps que des fraises et des framboises. Pourtant, dans la petite ville de Conthey, en Suisse, une entreprise a eu l’idée de combiner la production d’électricité photovoltaïque...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This