Les coureuses des bois

14 juin 2019 | Cultures, Élevage, Sciences, Technologies

Selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, l’élevage de bétail est responsable de près de 10 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Pour tenter de désamorcer cette bombe, certains agriculteurs colombiens ont expérimenté pour leurs troupeaux un nouveau régime qui se serait révélé meilleur pour l’environnement. Fini, donc, de confiner les ruminants aux prés et clairières. Désormais, 4 000 rancheros envoient carrément paître leurs bêtes dans le maquis.

Grâce à une aide financière étrangère, ces fermiers ont pu changer leurs habitudes. Au lieu de laisser leurs troupeaux brouter des pâturages d’herbe sans arbres qui forcent les animaux à se déplacer davantage et à piétiner le sol à la recherche d’une nourriture plus rare, les éleveurs les conduisent dans les sous-bois. Cela comporte plusieurs avantages.

D’une part, la végétation et la présence d’arbres permettent de résister beaucoup mieux au piétinement qui contribue à l’érosion. Même la pluie n’emporte pas l’humus. Par ailleurs, les buissons et les arbres absorbent bonne quantité de gaz à effet de serre, en plus d’augmenter la qualité du sol et fournir de l’ombrage. Il semble que ce changement de diète aide la digestion, de sorte que les vaches produisent moins de méthane, ce gaz qui contribue de façon substantielle au réchauffement global.

En gambadant de buisson en buisson, au milieu des bois, les vaches ne seraient pas les seules à être heureuses. En en mangeant des boutons d’or qui contiennent 25 % de protéines et en broutant les sous-bois, les ruminants donnent plus de lait, en plus d’arriver plus rapidement à maturité, ce qui n’est pas pour déplaire aux éleveurs de bêtes d’embouche.

L’histoire ne dit pas si ces fermiers fredonnent Promenons-nous dans les bois, mais il semble que cette nouvelle façon de faire leur aurait permis de sortir du bois!

Visionner la vidéo

Source: BBC News

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
La bosse des affaires!

La bosse des affaires!

Tandis qu’à Longueuil, on ne sait trop comment gérer 15 cerfs de Virginie qui ravagent la flore d’un parc, en Australie, un éleveur de bétail s’est attaqué au problème d’un million de chameaux sauvages qui dévastent 85% de la végétation. Plutôt que d’abattre les...

Cowboy de drone

Cowboy de drone

« Travailler c’est trop dur et voler c’est pas beau. ». Tous les éleveurs de bétail ne seront pas d’accord avec Zachary Richard. Oui, le boulot requiert une sacrée dose d’énergie et plusieurs ne cracheraient pas sur quelques heures de travail en moins, mais voler… ça...

Le grand saut virtuel de l’agriculture

Le grand saut virtuel de l’agriculture

Qui aurait cru qu’en 2020, l’Ag plongerait tête la première dans le monde impalpable du virtuel? On nous l’a assez répété, le coronavirus, ce grand méchant loup, a bouleversé nos habitudes de vie pour toujours. Nous avons été forcés de mettre notre quotidien et nos...

Dernières publications

Loading
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

Prochain événement

Si t’es dans le champs côté élevage, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrits!

Pin It on Pinterest

Share This