Alchimie porcine

30 octobre 2019 | Cultures, Élevage, Environnement, Porcin, Technologies

Au cours de la dernière année, la forêt amazonienne du Brésil a perdu l’équivalent d’un million de terrains de football. L’élection d’un président climatosceptique risque d’aggraver le cancer du « poumon de la planète ».

Une firme brésilienne vient de remporter un premier prix. Elle a mis au point une technique de traitement de l’eau résiduelle des élevages porcins qui nécessite beaucoup moins d’espace, en plus d’être moins énergivore en consommation d’énergie.

Dans le cadre de la première édition du concours InovaPork destiné à soutenir les jeunes pousses proposant des solutions innovantes dans le domaine porcin, la firme Kemia a présenté son procédé électrochimique à la fois simple d’opération et ne nécessitant pas d’ajout de produits chimiques. Sa technique « verte » utilisant l’électrooxydation, l’électrofloculation et l’électrofenton permet d’économiser jusqu’à 30 % d’énergie et de réduire de 90 % la surface nécessaire pour des stations de traitement efficaces. Ces procédés d’oxydation favorisent la séparation des polluants et permettent leur conversion en dioxyde de carbone et en eau. Par la suite, les sous-produits peuvent être utilisés pour l’irrigation fertilisée sur différentes cultures.

Kemia affirme qu’en plus d’être rentable, sa solution permet de réduire les impacts sociaux et environnementaux. Elle entend s’attaquer au marché du traitement des eaux résiduaires du Brésil qui est estimé à 3,2 milliards de dollars canadiens.

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
La température en 3D

La température en 3D

Gabriel Fahrenheit, le physicien allemand qui a mis au point le thermomètre à mercure, serait certainement déçu de voir son invention remisée aux oubliettes. Mais il capoterait devant ces caméras industrielles 2D et 3D qui, jumelées à des algorithmes rompus...

Au meuuuuunu, ce midi…

Au meuuuuunu, ce midi…

On le sait depuis longtemps, en matière de fibres alimentaires, l'herbe et le fourrage constituent le nec plus ultra pour la bonne santé du bétail. À cela, bien sûr, on rajoutera graminées et autres plantes. Ce n’est pas le choix qui manque. Maïs, blé tendre, orge,...

La guerre au périssable

La guerre au périssable

Pour ne pas manger ses bas, il ne suffit pas à un producteur de grain de bien ensemencer ses champs, de jouir d’une météo idéale durant toute la période de croissance et de procéder à la récolte dans de bonnes conditions. L’entreposage de ses céréales est absolument...

Dernières publications

Loading
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

Prochain événement

Si t’es dans le champs côté élevage, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrits!

Pin It on Pinterest

Share This