Rév-eau-lution prise 2

14 septembre 2018 | Cultures, Environnement, Sciences, Technologies

On se pensait en affaires avec nos arrosoirs à pulsations, oscillants ou rotatifs qui gaspillent l’eau et mouillent les passants sur les trottoirs ? Même nos minuteries semblent être devenues des objets de musée. Surtout depuis qu’une firme israélienne a mis au point un système d’irrigation goutte à goutte de deuxième génération. Croyez-le ou non, elle utilise l’informatique nuagique pour étancher la soif des cultures. Ses inventeurs parlent d’un système révolutionnaire muni d’un véritable cerveau.

Avec le produit qu’elle a baptisé NetBeat, la société Netafim établie dans le désert de Néguev ne fait pas que permettre l’irrigation des plantes et des cultures qui poussent dans le sable. Elle est en mesure de gérer sur une seule et même plateforme les données météorologiques, les informations provenant des plantes et du sol, en plus d’offrir une intelligence agronomique. Le tout permet aux analystes du système de définir et d’activer une irrigation stratégique en fonction de la croissance des cultures.

Grâce à ce système qui vient d’être mis sur le marché en Israël, les clients de l’entreprise pourront, contre une redevance annuelle, intégrer des données provenant des satellites, des drones, des semenciers, des producteurs d’engrais, de pesticides et d’herbicides. Le système ne permettra pas seulement d’injecter l’eau, mais aussi les fertilisants et pesticides nécessaires à la bonne croissance des plantes.

Selon l’entreprise, cette irrigation goutte à goutte pourrait permettre d’économiser jusqu’à 20 à 50 % d’eau par rapport aux autres méthodes d’irrigation, y compris les pivots. Il serait également possible d’économiser un autre 15 à 20 % sur le temps de surveillance et la charge de travail. Ce serait sans parler de l’amélioration des rendements.

Source : Future Farming

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
Le Messie, version microbe

Le Messie, version microbe

À elles seules, les activités agricoles sont responsables d’environ 30 % des émissions globales de gaz à effet de serre. Pour réduire considérablement les niveaux de GES, une société australienne inocule les cultures avec des champignons microbiens. Ceux-ci...

La guerre aux champignons

La guerre aux champignons

 « À quelque chose malheur est bon ». Ce proverbe du 17e siècle conserve toute sa pertinence en ces temps de COVID. En raison de la fermeture de ses frontières, l’Australie a vécu une pénurie de main-d’œuvre étrangère dans le domaine...

Au goulag, la mauvaise protéine!

Au goulag, la mauvaise protéine!

Encore heureux qu’au pays de Poutine, on puisse se vanter d’autre chose que de produire des missiles hypersoniques et d’avoir envie de jouer avec le bouton nucléaire. Un groupe de scientifiques russes de l’Université agraire d’État du Kouban (à bonne distance du pont...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This