Le poids en un clic

14 août 2018 | Bien-être animal, Bovin, Élevage, Technologies

Pas besoin d’être camionneur pour se douter que les stations de pesage représentent une «surcharge» pour les entreprises de transport. Pour les éleveurs de bétail, connaître le poids de leurs bêtes est absolument essentiel pour optimiser leur alimentation, favoriser la guérison et l’insémination. Mais quel casse-tête ! Une firme d’Europe de l’Est se prépare à leur enlever une grosse épine du pied en proposant une application qui permet de peser les bovins sans même les toucher. Oh la vache ! Il était temps.

Agroninja, une jeune entreprise hongroise a développé « Beefie », une nouvelle application pour téléphone intelligent. Elle utilise des photographies qui peuvent être prises dans un rayon de deux à six mètres avec les systèmes Android 5.1+ standard. Le téléphone est relié à un périphérique externe capable, grâce à des algorithmes et des analyses de données poussées, de calculer le poids de l’animal avec une précision de 95%, et ce, même lorsque les animaux sont en mouvement ou partiellement masqués. L’application tient compte de la race, du sexe, de l’âge et de l’apparence générale de l’animal. Elle lui attribue un numéro d’identification individuel et les données récoltées sont conservées instantanément pour une consultation ultérieure, même hors ligne. Voir la vidéo.

Plus besoin de déplacer les bêtes. Fini les risques d’accidents et de blessures, les coûts de main-d’œuvre supplémentaires et de transport. Pour ne rien gâcher, en leur épargnant tous ces stress, les bovins évitent une perte de poids de 1 à 2%.

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
La guerre aux semelles de bottes

La guerre aux semelles de bottes

Il ne faut pas toujours croire ce qu’on nous raconte. Ce n’est pas vrai que les consommateurs qui ne jurent que par des pièces de viande très tendres portent tous un dentier. Par contre, ceux qui paient pour la tendreté d’un rôti et qui retrouvent de la semelle de...

Les mélanges bénéfiques

Les mélanges bénéfiques

Les chiens ne font pas des chats. Tout le monde sait ça. Ce qui est plus surprenant, c’est d’apprendre que le lait de vache peut servir à améliorer la santé et la croissance des porcelets. N’en déplaise à maman truie, un composant lipidique du lait des herbivores...

L’écologie de la croissance lente

L’écologie de la croissance lente

Dans les années 1980, le mouvement Slow Food a vu le jour en réaction à la restauration rapide. On s’insurgeait contre la standardisation des goûts. On souhaitait aussi défendre la biodiversité, l’alimentation locale et le respect de l’environnement....

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This