L’œil de lin…x

14 août 2018 | Cultures, Technologies

La chose peut-être la mieux répartie au sein de l’espèce humaine, c’est bien la distraction. Qui ne commet pas de bourdes ? S’il n’est pas évident de les empêcher, certains trouvent des façons d’y remédier. Ainsi, grâce à une nouvelle technologie qui utilise des capteurs à lumière multispectrale, les exploitations céréalières pourront bientôt prévenir les mélanges accidentels de types de grains dans leurs silos. Un problème fréquent qui occasionne des retards d’expédition et des pertes très coûteuses.

Les ingénieurs de GSI, leader mondial de conception, fabrication et distribution d’équipements agricoles ont créé ce nouveau système de détection automatisé capable d’analyser des centaines d’images par seconde et d’identifier des grains de maïs, de soja et de blé blanc et rouge. Dès que les capteurs décèlent qu’un type de grain ne devrait pas se retrouver sur le convoyeur ou l’élévateur, il émettra une alerte et arrêtera immédiatement le flux de grain.

Le système baptisé BinRite vient tout juste d’être rendue disponible aux États-Unis et du Canada. Il pourra bientôt être également utilisée pour la détection d’autres types de grains.

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
Les traîne-la-jambe

Les traîne-la-jambe

Si un soldat arrive au centre de recrutement avec un caillou dans la botte, c’est facile d’identifier son problème et de le régler. Mais si la moitié du régiment se pointe en boitant, bonne chance pour la campagne de Russie ! Même combat dans les poulaillers. On a...

Alain Chandonnet

Alain Chandonnet

Le charmeur de lumière Il a vu le jour l’année où le prototype du vaisseau spatial Apollo était lancé, le laser au dioxyde de carbone, inventé, le boson de Higgs et le modèle des quarks, découverts. 1964 ouvrait aussi tout grand la porte à l’imagerie par résonance...

Opération Dernière Chance, la chance de faire une différence

Opération Dernière Chance, la chance de faire une différence

Photo: Opération Dernière Chance 3,1 millions de tonnes. C’est la quantité de résidus alimentaires produite annuellement au Québec, selon une étude menée par Recyc-Québec publiée en juin 2022. Et le plus frappant dans tout ça, c’est que 39% de ces résidus alimentaires...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This