L’effet mouffette

13 octobre 2017 | Bien-être animal, Élevage, Porcin, Sciences, Technologies

Dans les aéroports, de plus en plus de voyageurs «ensaucissonnent» leurs valises pour protéger leur contenu contre les intempéries et les bagagistes. L’histoire ne dit pas si c’est ce phénomène qui a donné l’idée à une entreprise de concevoir le premier film d’enrubannage anti-oiseaux et anti-rongeurs au monde. Qu’importe. Grâce à un additif composé d’huiles essentielles incorporé dans le film bioplastique d’origine végétale, les balles de foin ne feront plus le délice des pique-assiette qui gâtent votre fourrage.

Inoffensif et non toxique tant pour les animaux, l’environnement que les utilisateurs, l’ingrédient actif collé dans le film de polyéthylène basse densité est un répulsif qui agit sur l’odorat et le goût des oiseaux et des rongeurs. S’il est sans danger, le produit baptisé Agrirepel fait en sorte que les bestioles sont dégoûtées par le goût amer que dégage la pellicule. Non seulement la substance les incitera à aller faire bombance ailleurs, mais l’aversion qu’ils éprouvent se transmettrait même à leur descendance.

En évitant que les animaux perforent l’emballage, la barrière d’oxygène demeure intacte et évite la formation de moisissure, la multiplication de parasites et la détérioration du foin. Utilisée dans les 24 mois suivant sa fabrication, la pellicule restera stable aux rayons ultraviolets pendant 12 mois après l’emballage.

Finis les trous dans vos balles de foin… et dans votre budget !

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
La guerre aux champignons

La guerre aux champignons

 « À quelque chose malheur est bon ». Ce proverbe du 17e siècle conserve toute sa pertinence en ces temps de COVID. En raison de la fermeture de ses frontières, l’Australie a vécu une pénurie de main-d’œuvre étrangère dans le domaine...

Au goulag, la mauvaise protéine!

Au goulag, la mauvaise protéine!

Encore heureux qu’au pays de Poutine, on puisse se vanter d’autre chose que de produire des missiles hypersoniques et d’avoir envie de jouer avec le bouton nucléaire. Un groupe de scientifiques russes de l’Université agraire d’État du Kouban (à bonne distance du pont...

Nuage porcin

Nuage porcin

Dans la tristement célèbre région de Wuhan, la Chine construit une porcherie qui pourra produire et abattre 1,2 million de porcs par an. À eux seuls, ces deux gratte-ciel de 26 étages (1 000 bêtes par plancher) représenteraient près de 20 % de la...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This