Le «l’eau-giciel»

12 octobre 2015 | Cultures, Environnement, Technologies

Partout sur la planète, l’approvisionnement en eau s’avère un problème de plus en plus préoccupant. Au point où plusieurs soutiennent que la prochaine guerre se fera autour de l’or bleu.

À défaut de pouvoir régler le sort du monde, CropX, une start-up israélienne, a développé une technologie d’irrigation dite «intelligente».

Plutôt que d’offrir un système d’irrigation uniforme qui ne tient aucunement compte de la topographie, du taux d’humidité et de la composition du sol, l’entreprise a mis au point un logiciel qui, grâce à des capteurs (3, en général) placés dans un champ, analyse les besoins spécifiques en eau des différentes parcelles de ce terrain et transmet les données sur la plateforme nuagique où sont exploités les algorithmes d’analyse de l’information.

Grâce à l’application mobile téléchargée sur son téléphone intelligent, l’agriculteur reçoit alors les recommandations d’arrosage calculées par le logiciel. Il ne lui restera plus qu’à les mettre à exécution, ce qui lui permettra d’économiser 25% de l’eau nécessitée par un système d’irrigation traditionnel (qui arrose de façon uniforme), en plus d’augmenter le rendement et de contrôler le ruissellement des engrais.

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
Le Messie, version microbe

Le Messie, version microbe

À elles seules, les activités agricoles sont responsables d’environ 30 % des émissions globales de gaz à effet de serre. Pour réduire considérablement les niveaux de GES, une société australienne inocule les cultures avec des champignons microbiens. Ceux-ci...

La guerre aux champignons

La guerre aux champignons

 « À quelque chose malheur est bon ». Ce proverbe du 17e siècle conserve toute sa pertinence en ces temps de COVID. En raison de la fermeture de ses frontières, l’Australie a vécu une pénurie de main-d’œuvre étrangère dans le domaine...

Nuage porcin

Nuage porcin

Dans la tristement célèbre région de Wuhan, la Chine construit une porcherie qui pourra produire et abattre 1,2 million de porcs par an. À eux seuls, ces deux gratte-ciel de 26 étages (1 000 bêtes par plancher) représenteraient près de 20 % de la...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This