Laisser des traces

30 juin 2020 | Alimentation, Bovin, Élevage, Santé, Technologies

Alors que des géants du Web concoctent des applications qui alerteront des gens qui se seront trouvés à moins de deux mètres d’une personne infectée par le coronavirus, d’autres n’ont pas attendu le cataclysme pour s’intéresser à la traçabilité infalsifiable dans la chaîne d’approvisionnement du bœuf.

Juste avant la crise, plusieurs éleveurs de bovins états-uniens avaient annoncé un partenariat pour former U.S.CattleTrace. Cette initiative de traçabilité des maladies permettra de protéger producteurs et consommateurs de bœuf en cas d’éclosion de maladies.

Des éleveurs jusqu’au supermarché, en passant par les intrants destinés aux animaux, absolument tout sera crypté dans une chaîne de bloc au moyen d’une carte d’identité électronique qui mémorisera et récupérera les données à distance en utilisant la technologie de radio-identification RFID. L’utilisation de la traçabilité intégrée permettra, par exemple, de vendre ou d’acheter des bovins certifiés non traités aux hormones, de s’assurer de l’âge et de la source de l’animal, ou encore de suivre l’ensemble des soins et la gestion du bétail.

Alors que la pandémie actuelle amène de plus en plus de gens à s’intéresser à la provenance de ce qu’ils consomment, il serait temps de commencer à planifier l’utilisation de cette technologie sur la ferme. C’est sans compter que cette façon de faire permet d’améliorer les décisions de gestion tout en restant concentré sur un programme de marketing basé sur la technologie. Nous voici à l’époque où le fait de laisser des traces devient la façon de ne plus être suspect!

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
La guerre aux champignons

La guerre aux champignons

 « À quelque chose malheur est bon ». Ce proverbe du 17e siècle conserve toute sa pertinence en ces temps de COVID. En raison de la fermeture de ses frontières, l’Australie a vécu une pénurie de main-d’œuvre étrangère dans le domaine...

Les larves à pattes

Les larves à pattes

Croyez-le ou non, des chercheurs ont eu l’idée saugrenue de recourir à des larves (dépourvues de pattes !) pour voir si cela pouvait réduire les problèmes de boiterie des poulets de chair. Le plus étonnant, c’est que ça a marché. Quand on sait que les complications...

Au goulag, la mauvaise protéine!

Au goulag, la mauvaise protéine!

Encore heureux qu’au pays de Poutine, on puisse se vanter d’autre chose que de produire des missiles hypersoniques et d’avoir envie de jouer avec le bouton nucléaire. Un groupe de scientifiques russes de l’Université agraire d’État du Kouban (à bonne distance du pont...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This