le-groin-profond-article-pierre

Mine de rien, la technologie de reconnaissance faciale destinée à la surveillance de masse touche déjà la moitié de la population mondiale. Même Orwell, le père de Big Brother, s’en retournerait dans sa tombe s’il l’apprenait. Voilà que des chercheurs européens s’attaquent au développement d’un outil de surveillance du comportement individuel des porcs. Vous pensiez qu’il était facile de reconnaître une tête de cochon quand on en voyait une? Les scientifiques qui œuvrent au projet Digipig ne sont pas du même avis.

À tel point qu’ils doivent mettre au point un système de surveillance automatisé non pas seulement pour identifier la tête, mais également le corps et la queue des porcs. Le tout pour en arriver à créer de futures applications d’étude comportementale des bêtes. Cette technologie permettra de recueillir plus d’informations sur le comportement positif et négatif des porcs, de fournir des conditions optimales en temps réel au niveau de la ferme, de réduire les coûts et la charge de travail des éleveurs tout en améliorant le bien-être animal.

Reconnaissance faciale des porcs: des résultats prometteurs

En utilisant des algorithmes d’apprentissage automatique et la vision par ordinateur basée sur l’apprentissage en profondeur, il a été possible de reconnaître individuellement le corps des porcs réunis en groupes de 12 à 15 avec une précision de 96 %. Quant aux queues et aux têtes des cochons qui sont relativement petites par rapport au reste du corps, il a fallu recourir à une analyse de réseau de neurones. La méthode aura respectivement permis d’atteindre une l’exactitude de la reconnaissance de 77% et de 66%. Parions que les jours de la coûteuse collecte de données basées sur l’observation et l’analyse manuelle en temps réel des comportements sont comptés. 

Source: Academia

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
L’agriculture au ciel

L’agriculture au ciel

Pouvoir se targuer de posséder des drones pour vaquer à ses tâches sur la ferme, c’est appartenir au club sélect des branchés. Bravo ! Mais que dire de ceux qui disposent déjà du premier satellite qui fera partie d’une constellation de sept engins spatiaux à vocation...

Alchimistes de l’or brun

Alchimistes de l’or brun

Chaque année, les habitants de la planète se soulagent de 800 millions de tonnes de matières fécales, soit l’équivalent en poids de 140 pyramides de Gizeh. Mais ils sont détrônés par les déjections des animaux d’élevage qui pourraient facilement remplir à...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This