Vache à tribord!

1 octobre 2021 | Bovin, Élevage, Technologies

Vous vous souvenez de l’histoire de l’arche de Noé? Pour sauver un couple de toutes les espèces animales du grand Déluge destructeur qui s’annonçait, Dieu avait ordonné à Noé de construire un vaisseau de trois étages capable de voguer sur des eaux qui couvriraient jusqu’aux plus hautes montagnes. Aux Pays-Bas, un ingénieur et sa conjointe viennent d’adapter la version biblique en concevant une techno ferme flottante où paissent des vaches au pied marin sur les eaux du port de Rotterdam. Une première mondiale.

Développée par Peter et Minke van Wingerden, la structure de verre et d’acier de trois niveaux fonctionne depuis 2019 (voir la vidéo). En plus de pallier la pénurie de terre et le risque de plus en plus grand d’inondations, l’arche postmoderne rapproche la production alimentaire des consommateurs. Le concept permet non seulement de réduire de la pollution liée au transport, mais contribue à diminuer les pertes de nourriture en milieu urbain. Du son, des résidus de céréales de brasserie, des raclures de pommes de terre et de l’herbe provenant des terrains de jeux et des terrains de golf de la ville, autrement destinés à l’enfouissement, sont récupérés pour nourrir les vaches laitières de l’étable flottante et concocter des produits laitiers de qualité.

Les 40 bêtes logées au « penthouse » disposent de 15m2 chacune et sont traites par un robot. On y retrouve aussi un robot à lisier qui le transformera en nutriment organique pour les plantes, les jardins et les parcs de Rotterdam. Même l’urine est filtrée pour être recyclée en eau potable pour les vaches. Un étage plus bas, le lait est transformé en fromage, yaourt et beurre, tandis qu’au « rez-de-l’eau », l’espace est réservé à l’affinage des fromages. Grâce à des panneaux solaires flottants, la ferme sera en grande partie autosuffisante et un mécanisme voit à capturer et à purifier l’eau de pluie qui sert à abreuver les animaux. On envisage déjà la construction d’une ferme de poulet flottante, ainsi qu’une serre maraîchère dans le port. Singapour est la première à implanter le concept sur son territoire. Ça bouge, ça bouge, plus que ça tangue!
 
Source : Inhabitat
Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
Les vaches autorefroidissantes

Les vaches autorefroidissantes

Quand j’allais à l’école, on nous apprenait que la température baissait de 1 °C chaque fois que l’on s’élevait de 100 m. Aujourd’hui, une étude tanzanienne nous révèle que la production de lait des vaches diminue de 0,5 litre pour chaque degré...

Les traîne-la-jambe

Les traîne-la-jambe

Si un soldat arrive au centre de recrutement avec un caillou dans la botte, c’est facile d’identifier son problème et de le régler. Mais si la moitié du régiment se pointe en boitant, bonne chance pour la campagne de Russie ! Même combat dans les poulaillers. On a...

Alain Chandonnet

Alain Chandonnet

Le charmeur de lumière Il a vu le jour l’année où le prototype du vaisseau spatial Apollo était lancé, le laser au dioxyde de carbone, inventé, le boson de Higgs et le modèle des quarks, découverts. 1964 ouvrait aussi tout grand la porte à l’imagerie par...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This