Cowboy de drone

8 janvier 2021 | Bovin, Élevage, Sciences, Technologies

« Travailler c’est trop dur et voler c’est pas beau. ». Tous les éleveurs de bétail ne seront pas d’accord avec Zachary Richard. Oui, le boulot requiert une sacrée dose d’énergie et plusieurs ne cracheraient pas sur quelques heures de travail en moins, mais voler… ça peut aussi avoir du bon ! Surtout si c’est un drone qui déplace le bétail dans vos pâturages et rapaille les animaux pour la traite. Une entreprise israélienne s’est mise en selle pour « élever » des automates à devenir des cowboys volants.

Après avoir commencé à utiliser la technologie des drones pour s’assurer que les auges soient pleines d’eau et que les clôtures soient en bon état, les fondateurs de la firme BeeFree Agro (se sont aperçus que leur troupeau se poussait du chemin lorsque leurs « abeilles volantes » s’en approchait. Il n’en fallait pas plus pour qu’ils se mettent à jongler avec l’idée de se servir de drones comme de cowboys ou de chiens bergers pour déplacer le bétail d’un pâturage à l’autre, pour les rassembler au moment des examens médicaux ou de la traite.

La technologie en développement permettrait à un drone totalement autonome de s’occuper de 1 000 vaches et de faire en un peu plus d’une heure ce qui prendrait six ou sept heures à trois, quatre ou cinq cowboys. Des balises GPS sur les animaux servent à localiser les bêtes et un flux en direct du drone permet aux éleveurs de suivre leur parcours sans même avoir besoin d’apprendre à faire voler l’engin. Ce dernier analyse les obstacles du terrain et l’emplacement des vaches pour trouver  le meilleur itinéraire pour déplacer le troupeau. L’entreprise  espère se lancer à la conquête du marché mondial d’ici 2022.

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
La guerre aux champignons

La guerre aux champignons

 « À quelque chose malheur est bon ». Ce proverbe du 17e siècle conserve toute sa pertinence en ces temps de COVID. En raison de la fermeture de ses frontières, l’Australie a vécu une pénurie de main-d’œuvre étrangère dans le domaine...

Au goulag, la mauvaise protéine!

Au goulag, la mauvaise protéine!

Encore heureux qu’au pays de Poutine, on puisse se vanter d’autre chose que de produire des missiles hypersoniques et d’avoir envie de jouer avec le bouton nucléaire. Un groupe de scientifiques russes de l’Université agraire d’État du Kouban (à bonne distance du pont...

Nuage porcin

Nuage porcin

Dans la tristement célèbre région de Wuhan, la Chine construit une porcherie qui pourra produire et abattre 1,2 million de porcs par an. À eux seuls, ces deux gratte-ciel de 26 étages (1 000 bêtes par plancher) représenteraient près de 20 % de la...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This