Concentré de tomates

23 mai 2021 | Affaires, Cultures, Sciences, Technologies

Cela fait une belle lurette que l’on ne rit plus de la camelote Made in China. Deuxième puissance économique mondiale en voie de devenir la superpuissance de la planète, l’Empire du Milieu fait les choses en grand. Récemment entré en phase d’essai sur l’île de Chongming, la plus grande île alluviale du monde, un parc de serres intelligentes de très haute technologie accueille ce mois-ci ses premiers visiteurs. On parle de cinq serres géantes d’une superficie totale de 560 000 m², soit l’équivalent de 940 terrains de tennis.  

Devant Shanghai, à l’embouchure du Yangtsé, la gigantesque installation est orchestrée par un système intelligent contrôlé par ordinateur. Des capteurs collectent, entre autres, des données sur la température et l’humidité de l’air, la lumière, la  concentration de CO2 et l’humidité du sol. Les signaux sont ensuite envoyés à un terminal informatique, où ils sont analysés et comparés aux normes optimales avant que les commandes ne soient automatiquement envoyées à un réseau de matériel pour la climatisation. Les serres sont équipées de lampes D.E.L. fixées aux toits afin de favoriser la maturation des plantes. Très peu d’employés sont nécessaires pour faire rouler le tout 24 heures sur 24 en toutes saisons.

Quand on sait qu’une serre haute technologie de 50 000 m² appartenant à la Beijing Hongfu Agriculture (voir la vidéo) : est déjà en mesure d’obtenir un rendement en tomates de 30 kg par m², soit six fois plus qu’une serre solaire traditionnelle, on se questionne. Peut-être le complexe au large de Shanghai produira-t-il un déluge de 16 600 tonnes de tomates.

Source : CGTN

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
Le Messie, version microbe

Le Messie, version microbe

À elles seules, les activités agricoles sont responsables d’environ 30 % des émissions globales de gaz à effet de serre. Pour réduire considérablement les niveaux de GES, une société australienne inocule les cultures avec des champignons microbiens. Ceux-ci...

La guerre aux champignons

La guerre aux champignons

 « À quelque chose malheur est bon ». Ce proverbe du 17e siècle conserve toute sa pertinence en ces temps de COVID. En raison de la fermeture de ses frontières, l’Australie a vécu une pénurie de main-d’œuvre étrangère dans le domaine...

Au goulag, la mauvaise protéine!

Au goulag, la mauvaise protéine!

Encore heureux qu’au pays de Poutine, on puisse se vanter d’autre chose que de produire des missiles hypersoniques et d’avoir envie de jouer avec le bouton nucléaire. Un groupe de scientifiques russes de l’Université agraire d’État du Kouban (à bonne distance du pont...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This