Projets de loi pour le milieu agricole: Le milieu agricole abandonné par le gouvernement Trudeau

31 mai 2021 | Politique

Communiqué de presse

Ottawa, le 28 mai 2021 – Le Bloc Québécois déplore que deux projets de loi très importants pour l’avenir de l’agriculture québécoise, C-216 et C-208, ne semblent pas être une des priorités du gouvernement Trudeau dans l’ordre des travaux malgré le fait que le milieu agricole est unanime sur la nécessité de les adopter le plus rapidement possible.

« Il faut adopter ces projets de loi dont nos entreprises ont expressément besoin. L’équité pour la relève agricole est vitale et demandée depuis longtemps par le milieu, et la protection de la gestion de l’offre est nécessaire et urgente puisque le modèle québécois est constamment menacé », a expliqué Yves Perron, porte-parole du Bloc Québécois en matière d’Agriculture.

Le projet de loi C-216 permettrait de protéger les productions sous gestion de l’offre de toute nouvelle brèche lors des négociations en vue de la signature d’accord de libre-échange par le Canada. Ce projet de loi a reçu un très large appui dans le secteur agricole québécois, et a même été appuyé et salué par des agriculteurs des autres provinces.

« C-216 a été adopté en deuxième lecture le 10 mars dernier, mais son étude au comité permanent du Commerce international ne commencera que le 7 juin. Cela laissera bien peu de temps pour franchir toutes les étapes avant la fin de la session parlementaire prévue le 23 juin. Pour accélérer son adoption, j’ai proposé que son étude soit priorisée au comité, ce qui a été refusé par les autres formations politiques. Je suis revenu à la charge à maintes reprises, mais sans succès », a déclaré Simon-Pierre Savard-Tremblay, porte-parole en matière de Commerce international.

Pour ce qui est de C-208, il vise à faciliter le transfert d’une entreprise agricole ou de pêche à un membre de sa famille sans pénalité fiscale. Il s’agit de rétablir l’équité et la justice dans les transferts d’entreprises et de ne pas pénaliser les gens qui désirent transmettre l’entreprise à leurs enfants.

« Le gouvernement Trudeau doit accélérer la cadence. Nous avons envoyé une lettre aux ministres concernés et continuerons nos pressions pour accélérer leurs adoptions. Le monde agricole a besoin de ces deux lois et il est grandement temps que nous procédions, sans partisanerie et fausses excuses, à leurs adoptions le plus rapidement possible », a conclu Yves Perron.

Vous aimeriez aussi..
Femmes en agriculture #4 – Laurence Fauteux

Femmes en agriculture #4 – Laurence Fauteux

https://youtu.be/F3Ynu5AOFk0 https://open.spotify.com/episode/7qwgUQ6DcPpDrwSjD6XTxW?si=a3d0a31153484c4f Tout le monde mange, mais pas tout le monde jardine, mais pas tout le monde sait comme produire, mais pas tout le monde sait d'où viennent les produits qu'on...

Femmes en agriculture #3 – France De Montigny et Valérie Fortier

Femmes en agriculture #3 – France De Montigny et Valérie Fortier

https://youtu.be/2-55B4U1KPI On est toutes des femmes de différents âges, de toutes les régions. On représente vraiment le Québec au complet. La réalité chez nous versus la réalité en Abitibi, au Saguenay-Lac-Saint-Jean ou dans le Bas-Saint-Laurent, elle est...

Épisode 6 – Technologies dans les fermes

Épisode 6 – Technologies dans les fermes

Mickael et Jean-William jasent de technologies agricoles avec Mylaine Massicotte, propriétaire de la ferme Les jardins d’en haut, Marie-Claude Comeau, propriétaire de la ferme La Radicule, et Nizar Barrou fondateur de la compagnie Maximus Systems. Mylène et...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This