Poulet à la Thaï

14 mars 2019 | Avicole, Bien-être animal, Technologies

Si la Thaïlande est encore un pays de pagodes, les technologies de pointe s’y sont infiltrées partout. Siège d’une des plus grandes universités du pays, la ville de Nakhon Ratchasima héberge un complexe où des millions de poulets de chair sont produits chaque semaine selon des techniques parmi les plus innovantes au monde. Pour éviter les épidémies, assurer le bien-être des oiseaux et une grande traçabilité, on y a adopté une production basée sur un modèle d’installations cloisonnées, mais régi par une biosécurité commune.

Au complexe de la Charoen Pokphands Foods, l’une des principales entreprises agro-industrielles et agroalimentaires intégrées au monde, on utilise un système informatisé sophistiqué pour contrôler le processus de production. Son modèle compartimenté répond aux normes de l’Organisation mondiale de la santé animale.

Les poussins sont transportés des incubateurs au poulailler à l’aide de camions équipés d’un système de ventilation spécifiquement conçu pour éviter la contamination externe. Au cours de leur vie, les poulets de chair vivent dans des bâtiments à environnement contrôlé par un système de refroidissement par évaporation, une technologie qui contrôle les niveaux de température et d’humidité de jour comme de nuit.

Les oiseaux jouissent aussi d’une quantité illimitée de nourriture et d’eau à débit automatique. En d’autres mots, c’est buffet à volonté et bar ouvert! À l’intérieur du poulailler, des balances perchoirs permettent à la fois aux poules de se dégourdir et aux surveillants de l’entreprise de collecter et d’analyser leur poids et leur état de santé en temps réel. Ce sont autant de mesures qui permettent de ne pas recourir aux activateurs de croissance et aux antibiotiques.

Grâce à la collecte de données volumineuses et à leur analyse intégrée, l’entreprise mise sur la numérisation pour améliorer l’efficacité des opérations, le bien-être des animaux, la biosécurité et l’inspection tout au long de la chaîne d’approvisionnement tout en réalisant des économies d’échelle et en répondant rapidement à la demande des clients et du marché.

Source: Poultry World

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
Les oeufs fertilisants

Les oeufs fertilisants

Le dicton veut qu’on ne puisse pas faire d’omelette sans casser des œufs. Mais on peut quand même casser des œufs sans faire d’omelette ! Des chercheurs en font la preuve. En raison de la guerre qui fait rage entre la Russie et l’Ukraine, de nombreux pays sont...

L’effeuilleuse

L’effeuilleuse

Qui ne connait pas Déshabillez-moi, la chanson culte qui a collé à la peau de Juliette Greco ? Il aurait été drôle qu’elle inspire l’innovateur horticole néerlandais qui a développé le premier robot de coupe de feuilles entièrement automatisé pour les cultures de...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This