Moi mes sabots

14 mars 2019 | Bien-être animal, Bovin, Technologies

Selon des études allemandes, près de 60 % des agriculteurs qui croyaient que les sabots de leurs vaches laitières ne présentaient pas de problèmes particuliers nécessitaient pourtant des soins immédiats. Les maladies affectant les sabots constituent le problème le plus fréquemment diagnostiqué. En plus d’être douloureuses, les boiteries augmentent les coûts de santé et entraînent une diminution de production et de durée de vie. Une firme hollandaise a développé un système de détection et de traitement préventif.

Baptisé MS Korund, le système de la firme Schippers comprend deux composants principaux.

Dans un premier temps, une unité de numérisation photographie et analyse chaque semaine les sabots des animaux au moyen d’une technologie à ultrasons. Son système de balayage détecte rapidement les changements d’apparence des sabots causés par des maladies, en plus de peser l’animal et de transmettre ces informations au système de gestion de l’agriculteur. Il permet de déterminer le moment approprié pour l’entretien des sabots.

Lorsque l’appareil détecte une variation d’écart des sabots par rapport à l’échographie faite précédemment, les vaches reconnues par radio-identification sont automatiquement dirigées dans la zone réservée aux soins des sabots. Disposant sur le champ d’un historique des données, des photos et des mesures de poids sur sa tablette ou sur son téléphone portable, le technicien peut alors déterminer le traitement nécessité. La vache est soulevée dans la boîte de parage, ses sabots sont lavés dans une machine spéciale avant d’être coupés et photographiés à nouveau pour figurer dans son dossier.

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
La taxe aux rots

La taxe aux rots

Les gaz à effet de serre sont de plus en plus traqués. Grâce à ses satellites à haute résolution, une société montréalaise de données environnementales a pu détecter et mesurer que les vaches d’un parc d’engraissement de Californie avaient libéré jusqu’à 668 kilos de...

Les fruits électriques

Les fruits électriques

Ce n’est pas courant (c’est le cas de le dire !) de récolter de l’électricité en même temps que des fraises et des framboises. Pourtant, dans la petite ville de Conthey, en Suisse, une entreprise a eu l’idée de combiner la production d’électricité photovoltaïque...

Le lait climatique

Le lait climatique

Depuis quelque 270 ans, l’activité humaine aurait libéré plus de 2000 milliards de tonnes de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Dans la foulée de l’Accord de Paris signé en 2015 pour limiter à 2 °C le réchauffement planétaire, même l’un des plus grands...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This