Cheese !

14 avril 2019 | Bien-être animal, Élevage, Porcin, Technologies

Avec la reconnaissance faciale, la Chine pourra bientôt contrôler l’identité de ses 1,4 milliard de citoyens. Pendant ce temps, des instituts universitaires britanniques travaillent aussi au développement de cette technologie. À la différence du gouvernement chinois, les scientifiques anglais ne cherchent pas à mettre la main au collet des malfaiteurs ou des dissidents. Ils souhaitent plutôt détecter les différents états émotionnels chez les porcs pour déceler leurs bobos et leurs inconforts afin d’alerter les agriculteurs.

Pour y parvenir, des scientifiques se sont associés à des experts en vision artificielle de l’Université de l’ouest de l’Angleterre (UWE BristolI). Ils collectent présentement des expressions faciales 3D et 2D d’une population de truies reproductrices confrontées à des situations commerciales susceptibles de provoquer différents états émotionnels. Des recherches antérieures ont déjà démontré que les porcs pouvaient signaler ce qu’ils ressentent à leurs congénères par différentes expressions faciales. C’est le cas, par exemple, lorsque les truies sont affligées par une boiterie.

Puisqu’il est possible de décoder les différentes expressions faciales pendant et après les événements douloureux, des techniques d’apprentissage automatique sont en cours de développement. Une fois ces techniques validées, l’équipe mettra au point la technologie qui sera appliquée à l’exploitation de troupeaux qui seront surveillés en continu. L’identification précoce des problèmes de santé porcine permettra d’améliorer le bien-être des animaux tout en réduisant les coûts de production. La technologie de vision artificielle permet déjà d’obtenir la reconnaissance faciale des animaux avec une précision de 97 %.

Source: Pig Progress

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
La guerre aux champignons

La guerre aux champignons

 « À quelque chose malheur est bon ». Ce proverbe du 17e siècle conserve toute sa pertinence en ces temps de COVID. En raison de la fermeture de ses frontières, l’Australie a vécu une pénurie de main-d’œuvre étrangère dans le domaine...

Nuage porcin

Nuage porcin

Dans la tristement célèbre région de Wuhan, la Chine construit une porcherie qui pourra produire et abattre 1,2 million de porcs par an. À eux seuls, ces deux gratte-ciel de 26 étages (1 000 bêtes par plancher) représenteraient près de 20 % de la...

Les huîtres recyclées

Les huîtres recyclées

Mille millions de mille sabords ! Il aura donc fallu la vague du changement climatique pour que les pêcheurs des Îles de la Madeleine réalisent qu’ils pouvaient se lancer dans la culture des huîtres en haute mer. Depuis une dizaine d’années,...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This