La chasse aux œufs

14 avril 2019 | Bien-être animal, Élevage, Santé, Sciences

On s’alarme de plus en plus de la menace que fait planer la résistance aux antibiotiques. Hélas, les bactéries ne sont pas les seules bestioles à chercher à se protéger contre les substances destinées à les éradiquer. Tout indique que la résistance aux vermifuges s’accélère chez les parasites du bétail. Plutôt que de s’en remettre à la vermifugation systématique, des chercheurs états-uniens recommandent un décompte des œufs dans les selles et une utilisation sélective et ciblée de médicaments.

Des recherches ont démontré que les organismes parasites internes développaient une résistance aux médicaments vermifuges après l’utilisation répétée du même produit sur de longues périodes. Aussi, des chercheurs de la Michigan State University préconisent le prélèvement d’échantillons de matières fécales du bétail qui permettra de déterminer les besoins réels de traitement et de réduire la fréquence d’utilisation de médicaments.

Cette opération serait d’autant plus logique que chaque classe de bétail ne présente pas les mêmes risques d’infection. Il appert que les vaches matures sont plus susceptibles d’avoir développé une immunité aux parasites que les animaux plus jeunes. Aussi, en traitant uniquement les veaux à risque, il est possible de contrôler l’infection tout en conservant un réservoir de parasites non traités chez la mère. Des parasites qui permettent de diluer les populations de résistance.

De plus, les chercheurs estiment que la gestion des pâturages est un facteur important dans le contrôle de l’infestation parasitaire. Puisque les larves se fixent au fourrage à environ quatre pouces de hauteur, maintenir un pâturage à un niveau plus élevé permettrait de réduire l’infection, fournir une meilleure nutrition et maintenir une forte immunité contre l’infection.

Source : Michigan State University

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
Les vaches autorefroidissantes

Les vaches autorefroidissantes

Quand j’allais à l’école, on nous apprenait que la température baissait de 1 °C chaque fois que l’on s’élevait de 100 m. Aujourd’hui, une étude tanzanienne nous révèle que la production de lait des vaches diminue de 0,5 litre pour chaque degré...

Les larves à pattes

Les larves à pattes

Croyez-le ou non, des chercheurs ont eu l’idée saugrenue de recourir à des larves (dépourvues de pattes !) pour voir si cela pouvait réduire les problèmes de boiterie des poulets de chair. Le plus étonnant, c’est que ça a marché. Quand on sait que les complications...

Au goulag, la mauvaise protéine!

Au goulag, la mauvaise protéine!

Encore heureux qu’au pays de Poutine, on puisse se vanter d’autre chose que de produire des missiles hypersoniques et d’avoir envie de jouer avec le bouton nucléaire. Un groupe de scientifiques russes de l’Université agraire d’État du Kouban (à bonne distance du pont...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This