Encore du lait, Marguerite !

14 avril 2019 | Alimentation, Bovin, Environnement, Sciences

En raison des améliorations au logement, à la génétique et à la nutrition animale, la production laitière par vache a augmenté de 13 % depuis 2011. Et ce n’est pas fini. Il semble qu’il faudra bientôt encore grossir les bidons de lait puisqu’une mise à jour de l’analyse du cycle de vie de la production laitière canadienne indique que la culture de la luzerne en mélange avec des graminées pourrait augmenter la production de lait annuelle par hectare de 8 % dans les principales régions productrices du pays.

Chez Agriculture et Agroalimentaire Canada, des chercheurs se penchent sur les vertus des plantes fourragères et sur les proportions à donner aux vaches avec leurs portions de graminées. Ils ont constaté que la teneur en sucres solubles plus élevée chez les plantes comme la luzerne et la faible concentration de protéines permettrait d’atteindre une plus grande efficacité dans la transformation des éléments nutritifs consommés par les vaches.

Les chercheurs ont trouvé que c’est lors de la première coupe et en fin de journée qu’elle offre sont plus fort potentiel de sucres solubles. Par ailleurs, un mélange de luzerne avec des graminées hybrides comme le festulolium procure le ratio sucres solubles/protéines brutes le plus élevé. Pour ne rien gâcher, ce mélange réduirait les émissions de gaz à effet de serre émis par les vaches.

Sources : Recherche laitière et Agriculture et Agroalimentaire Canada

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
Les vaches autorefroidissantes

Les vaches autorefroidissantes

Quand j’allais à l’école, on nous apprenait que la température baissait de 1 °C chaque fois que l’on s’élevait de 100 m. Aujourd’hui, une étude tanzanienne nous révèle que la production de lait des vaches diminue de 0,5 litre pour chaque degré...

Opération Dernière Chance, la chance de faire une différence

Opération Dernière Chance, la chance de faire une différence

Photo: Opération Dernière Chance 3,1 millions de tonnes. C’est la quantité de résidus alimentaires produite annuellement au Québec, selon une étude menée par Recyc-Québec publiée en juin 2022. Et le plus frappant dans tout ça, c’est que 39% de ces résidus alimentaires...

Le Messie, version microbe

Le Messie, version microbe

À elles seules, les activités agricoles sont responsables d’environ 30 % des émissions globales de gaz à effet de serre. Pour réduire considérablement les niveaux de GES, une société australienne inocule les cultures avec des champignons microbiens. Ceux-ci...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This