Sur la pointe des roues

14 avril 2018 | Cultures, Technologies

En remplaçant la traction animale par le cheval-vapeur, les rendements agricoles ont explosé. Mais tout n’est pas parfait. L’équipement de plus en plus imposant entraîne une compaction du sol qui peut faire chuter de 20% la production et nuire à la durabilité de l’exploitation agricole. Un chercheur de l’Université de Berne (Suisse) a développé un modèle qui permet d’évaluer le risque de compactage en tenant compte de la résistance mécanique du sol et des contraintes exercées par la machinerie.

En mettant au point son modèle informatique baptisé Terranimo®, le chercheur Matthias Stettler a pu démontrer à quel point l’équipement de ferme peut très rapidement causer de graves problèmes de compactage sur une profondeur importante du sous-sol. Il en résulte une érosion des sols et une réduction allant jusqu’à 35% du drainage du sol.

À l’automne 2017, Innovative Farmers of Ontario, une association qui promeut les bonnes pratiques de conservation des sols, invitait Matthias Stettler à mener des tests de compaction des solset à mesurer l’impact de la machinerie jusqu’à 50 centimètres de profondeur. Ils ont constaté que les pneus et les chenilles de tracteurs causent sensiblement les mêmes dommages. Par contre, la diminution de la pression des pneus et l’utilisation de pneus doubles peuvent réduire de beaucoup le compactage en profondeur. Et puis, il y a aussi le gros bon sens.

Les agriculteurs doivent connaître le poids de leur équipement et éviter de travailler dans des champs détrempés.

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
La température en 3D

La température en 3D

Gabriel Fahrenheit, le physicien allemand qui a mis au point le thermomètre à mercure, serait certainement déçu de voir son invention remisée aux oubliettes. Mais il capoterait devant ces caméras industrielles 2D et 3D qui, jumelées à des algorithmes rompus...

Au meuuuuunu, ce midi…

Au meuuuuunu, ce midi…

On le sait depuis longtemps, en matière de fibres alimentaires, l'herbe et le fourrage constituent le nec plus ultra pour la bonne santé du bétail. À cela, bien sûr, on rajoutera graminées et autres plantes. Ce n’est pas le choix qui manque. Maïs, blé tendre, orge,...

La guerre au périssable

La guerre au périssable

Pour ne pas manger ses bas, il ne suffit pas à un producteur de grain de bien ensemencer ses champs, de jouir d’une météo idéale durant toute la période de croissance et de procéder à la récolte dans de bonnes conditions. L’entreposage de ses céréales est absolument...

Dernières publications

Loading
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

Prochain événement

Si t’es dans le champs côté élevage, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrits!

Pin It on Pinterest

Share This