La fin des écrapoutis

14 juin 2017 | Bien-être animal, Élevage, Porcin, Technologies

Sur les fermes commerciales, pas moins de 10% des porcelets meurent littéralement écrasés sous le poids de leur mère. Ce serait encore pire dans les fermes biologiques. L’an dernier, les truies ont étouffé 13 millions de porcelets, uniquement aux États-Unis, occasionnant 700 000$ de perte par ferme de taille moyenne. Pour prévenir cette hécatombe, une société basée en Iowa a mis au point le prototype d’un dispositif qui détectera le couinement de détresse d’un porcelet victime de l’amour étouffant de sa mère.

Jusqu’à maintenant, les éleveurs de porcs utilisaient des barreaux fixés aux stalles à truies pour éviter cette mortalité qui, dans 85% des cas, survient au cours des six premiers jours de vie des porcelets. Hélas, ce système qui empêche les truies de s’allonger de façon dangereuse pour leurs petits ne fonctionne pas à tout coup.

Installé sur la truie, le dispositif portatif de la firme Swine Tech est à l’affût des cris typiques qu’émettent les porcelets écrasés par leur mère. Dès que cela se produit, l’appareil émet automatiquement une impulsion qui incite la truie à changer de position.

Grâce à une émission d’action de 1,3 M$, l’entreprise entend commercialiser son nouvel appareil qui s’ajoute, en quelque sorte, à l’instinct maternel.

Source : Agfunder News

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
La température en 3D

La température en 3D

Gabriel Fahrenheit, le physicien allemand qui a mis au point le thermomètre à mercure, serait certainement déçu de voir son invention remisée aux oubliettes. Mais il capoterait devant ces caméras industrielles 2D et 3D qui, jumelées à des algorithmes rompus...

La guerre au périssable

La guerre au périssable

Pour ne pas manger ses bas, il ne suffit pas à un producteur de grain de bien ensemencer ses champs, de jouir d’une météo idéale durant toute la période de croissance et de procéder à la récolte dans de bonnes conditions. L’entreposage de ses céréales est absolument...

La bosse des affaires!

La bosse des affaires!

Tandis qu’à Longueuil, on ne sait trop comment gérer 15 cerfs de Virginie qui ravagent la flore d’un parc, en Australie, un éleveur de bétail s’est attaqué au problème d’un million de chameaux sauvages qui dévastent 85% de la végétation. Plutôt que d’abattre les...

Dernières publications

Loading
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

Prochain événement

Si t’es dans le champs côté élevage, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrits!

Pin It on Pinterest

Share This