Les nounous technos

14 octobre 2015 | Élevage, Technologies

Mesurer la température ambiante d’un poulailler ou d’une porcherie, c’est bien, mais avoir accès aux paramètres vitaux de chaque animal, c’est mieux !

Grâce aux nouvelles technologies d’élevage de précision, il sera bientôt possible d’obtenir les données biologiques de tous nos animaux et de faire un suivi constant et automatique permettant de conserver et de maintenir les troupeaux laitiers, porcins et avicoles en santé et dans un état de bien-être élevé. Tout cela, bien sûr, en préservant la productivité de l’entreprise.

L’époque où nos grands-parents pouvaient suivre individuellement leurs animaux est bel et bien révolue. Quand on sait que la demande mondiale de produits animaux augmentera de 40% au cours des 15 prochaines années, on ne peut exiger des éleveurs qu’ils soient en mesure d’effectuer eux-mêmes ce suivi. Confrontés aux normes de plus en plus élevées en matière de santé, de sécurité alimentaire et environnementale, les producteurs devront plutôt tôt que tard s’en remettre aux technologies de haute précision.

Depuis plus de dix ans, des chercheurs européens (http://www.eu-plf.eu/) planchent sur le développement de tels outils d’élevage de précision en laboratoire. Ils ont conçu des prototypes qui utilisent l’image en temps réel, l’analyse sonore, des capteurs et des technologies de l’information destinées à la détection précoce des maladies dans la production de l’élevage moderne.

Le mois dernier, Milan était l’hôte de la 7e conférence européenne sur l’Élevage de Précision.

Visionnez l’entrevue du Dr Daniel Berckmans, professeur à la faculté de génie des biosciences (Bioscience Engineering) de l’Université catholique de Louvain, en Belgique.

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
Une bonne chique de tabac ?

Une bonne chique de tabac ?

Qu’ont en commun le sultan Mourad IV, le dernier empereur de la dynastie Ming, le shogun d’Edo, le patriarche de Moscou Joasaph I, le pape Urbain VII et nos ministres de la Santé ? Ils ont tous lutté contre le tabac. Pourtant, des...

Feu le virus

Feu le virus

« Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés. » Ce qui se voulait une fable est devenu un véritable cauchemar. Au cours de la dernière année, c’est par dizaines de millions que les porcs ont été décimés par la peste...

Dernières publications

Loading
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

Prochain événement

Si t’es dans le champs côté élevage, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrits!

Pin It on Pinterest

Share This