Petit poussin deviendra fort

15 octobre 2015 | Avicole, Élevage, Sciences

On dit parfois que pour que des enfants développent un bon système immunitaire, il faut les laisser porter à leur bouche tout ce qu’ils veulent. Des chercheurs du U. S. National Poultry Research Center de Géorgie ont eu une autre idée.

En inoculant des microbes intestinaux à des poussins à peine éclos, les scientifiques se sont aperçus que ces volatiles connaissaient un taux de croissance nettement plus élevé que ceux qui n’avaient pas été exposés à ces microbes. Mieux ! Leur efficacité alimentaire en était accrue.

Pour mener à bien leur recherche, les Drs Nelson Cox et Brian Oakley se sont servi de microbes intestinaux d’une lignée de poulets sélectionnés pour leur haute efficacité métabolique et les ont comparés à des microbes d’une lignée de poulets à faible efficacité.

À la suite de l’inoculation des poussins de chair, les comparaisons statistiques ont montré que plusieurs groupes de bactéries étaient significativement plus nombreux chez les oiseaux dont l’efficacité alimentaire était plus grande. En revanche, il est apparu que peu importe que les microbes utilisés pour l’expérience aient été prélevés sur un ou l’autre type de poules, cela ne s’est pas avéré être un facteur important au niveau de l’efficacité métabolique des oiseaux.

Forts de ces résultats, les scientifiques devront encore approfondir leurs recherches afin de comprendre exactement les mécanismes à l’origine des différences observées. À plus long terme, les résultats de ces expériences pourront avoir un impact significatif sur le coût pour les éleveurs de l’alimentation de la volaille.

Source: The Poultry Site

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
Les vaches autorefroidissantes

Les vaches autorefroidissantes

Quand j’allais à l’école, on nous apprenait que la température baissait de 1 °C chaque fois que l’on s’élevait de 100 m. Aujourd’hui, une étude tanzanienne nous révèle que la production de lait des vaches diminue de 0,5 litre pour chaque degré...

Les traîne-la-jambe

Les traîne-la-jambe

Si un soldat arrive au centre de recrutement avec un caillou dans la botte, c’est facile d’identifier son problème et de le régler. Mais si la moitié du régiment se pointe en boitant, bonne chance pour la campagne de Russie ! Même combat dans les poulaillers. On a...

Les larves à pattes

Les larves à pattes

Croyez-le ou non, des chercheurs ont eu l’idée saugrenue de recourir à des larves (dépourvues de pattes !) pour voir si cela pouvait réduire les problèmes de boiterie des poulets de chair. Le plus étonnant, c’est que ça a marché. Quand on sait que les complications...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This