De relief et de rentabilité

14 septembre 2015 | Cultures, Machinerie, Technologies

Il tombe sous le sens que le relief et la dimension d’un champ ont une incidence sur le temps qu’il faut pour semer ou récolter. Plus une parcelle est accidentée, plus le travail est ralenti. Cela se répercute sur le coût en carburant, le type de machinerie à utiliser, la productivité et la rentabilité de la ferme.

De nouveaux logiciels mis au point par la société californienne Granular sont désormais en mesure de récolter et de traiter des données géographiques complexes en tenant compte, entre autres, des types de culture et de tracteurs utilisés. L’analyse de ces informations permet d’évaluer le temps approximatif requis pour effectuer le travail au champ. Cela peut être d’une aide précieuse pour l’agriculteur qui souhaite gérer et répartir les coûts, en plus de pouvoir estimer ce qu’il peut escompter tirer de la production de sa terre.

Les champs plus accidentés peuvent prendre jusqu’à 40% plus de temps à cultiver tandis que les parcelles les plus régulières peuvent permettre de sauver jusqu’à environ 10% du temps par rapport à la vitesse moyenne exigée par le travail.

Les logiciels de l’entreprise permettent de gérer les équipes sur le terrain de façon plus efficace et de suivre l’avancement des travaux en temps réel depuis n’importe où en utilisant l’application mobile sur n’importe quel type d’écran.

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
Le Messie, version microbe

Le Messie, version microbe

À elles seules, les activités agricoles sont responsables d’environ 30 % des émissions globales de gaz à effet de serre. Pour réduire considérablement les niveaux de GES, une société australienne inocule les cultures avec des champignons microbiens. Ceux-ci...

La guerre aux champignons

La guerre aux champignons

 « À quelque chose malheur est bon ». Ce proverbe du 17e siècle conserve toute sa pertinence en ces temps de COVID. En raison de la fermeture de ses frontières, l’Australie a vécu une pénurie de main-d’œuvre étrangère dans le domaine...

Nuage porcin

Nuage porcin

Dans la tristement célèbre région de Wuhan, la Chine construit une porcherie qui pourra produire et abattre 1,2 million de porcs par an. À eux seuls, ces deux gratte-ciel de 26 étages (1 000 bêtes par plancher) représenteraient près de 20 % de la...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This