La fin de la va-vite ?

1 octobre 2019 | Alimentation, Porcin, Santé, Sciences

Chaque année, 550 millions de personnes sont touchées par des maladies d’origine alimentaire.

Au Canada, la salmonellose et la campylobactériose constituent les principales causes d’intoxication alimentaire. Les taux d’épidémies sont même croissants en Europe. Qu’à cela ne tienne, une firme norvégienne dit avoir fabriqué une unité de décontamination capable d’éliminer la quasi-totalité des bactéries pathogènes lors de l’abattage et de la transformation de la viande de volaille.

Après huit ans de travaux, la société DECON SFS qui développe et commercialise des technologies de décontamination des aliments a mis au point le Deconizer.

L’unité de décontamination, basée sur la technologie de la bactériolyse hydrothermique, utilise de la vapeur surchauffée en combinaison avec un champ électromagnétique important qui charge les particules de vapeur et les dirige vers la surface de la viande. Résultat? Le procédé éliminerait 99 % des bactéries.

Les résultats ont été si probants que la société a obtenu le soutien du fonds Horizon 2020 de la Commission européenne.

Testée et validée par l’Institut norvégien de recherche sur les aliments, la technique procède à la décontamination sans aucun impact sur l’aspect visuel, le goût, l’odeur ou la couleur et sur la prolongation de la durée de vie du produit.

On souhaite également pouvoir l’utiliser pour d’autres types de viande comme le porc, le bœuf et le mouton. Bientôt fini, la va-vite?

Source: Poultry World

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
La température en 3D

La température en 3D

Gabriel Fahrenheit, le physicien allemand qui a mis au point le thermomètre à mercure, serait certainement déçu de voir son invention remisée aux oubliettes. Mais il capoterait devant ces caméras industrielles 2D et 3D qui, jumelées à des algorithmes rompus...

Au meuuuuunu, ce midi…

Au meuuuuunu, ce midi…

On le sait depuis longtemps, en matière de fibres alimentaires, l'herbe et le fourrage constituent le nec plus ultra pour la bonne santé du bétail. À cela, bien sûr, on rajoutera graminées et autres plantes. Ce n’est pas le choix qui manque. Maïs, blé tendre, orge,...

La guerre au périssable

La guerre au périssable

Pour ne pas manger ses bas, il ne suffit pas à un producteur de grain de bien ensemencer ses champs, de jouir d’une météo idéale durant toute la période de croissance et de procéder à la récolte dans de bonnes conditions. L’entreposage de ses céréales est absolument...

Dernières publications

Loading
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

Prochain événement

Si t’es dans le champs côté élevage, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrits!

Pin It on Pinterest

Share This