Coup de gueule

14 juillet 2019 | Alimentation, Santé

Cette année, le Conseil des sciences et de la technologie agricoles (CAST) a décerné le prix Borlaug CAST de la communication à Frank Mitloehner, professeur et spécialiste de la vulgarisation de la qualité de l’air à l’Université de Californie de Davis (médecine vétérinaire). Le lauréat qui ne mâche pas ses mots a récemment déclaré que les ingrédients de deux des principales protéines d’Impossible Burger et Beyond Meat sont assez semblables à celles que l’on retrouve dans la nourriture pour chiens.

Le récipiendaire, reconnu pour ses « capacités de communication remarquables » pour faire progresser la science dans le secteur des politiques publiques est catégorique : « Les alternatives à base de plantes en Amérique contiennent 21 ou 22 ingrédients hautement transformés. En fait, ils sont si transformés que vous avez du mal à identifier la différence entre ces produits et les aliments pour animaux domestiques. »

Mitloehner soutient qu’il n’est pas contre les aliments de substitution à la viande, mais il s’oppose à la façon dont ils sont commercialisés de façon trompeuse et en s’en prenant aux agriculteurs. Selon lui, la mission que s’est donnée le PDG de Impossible Foods est de mettre fin à l’agriculture animale d’ici 2035. Pour sa part, le lauréat parie le contraire. Qui vivra verra !

Source: Ag Web

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
Opération Dernière Chance, la chance de faire une différence

Opération Dernière Chance, la chance de faire une différence

Photo: Opération Dernière Chance 3,1 millions de tonnes. C’est la quantité de résidus alimentaires produite annuellement au Québec, selon une étude menée par Recyc-Québec publiée en juin 2022. Et le plus frappant dans tout ça, c’est que 39% de ces résidus alimentaires...

Les larves à pattes

Les larves à pattes

Croyez-le ou non, des chercheurs ont eu l’idée saugrenue de recourir à des larves (dépourvues de pattes !) pour voir si cela pouvait réduire les problèmes de boiterie des poulets de chair. Le plus étonnant, c’est que ça a marché. Quand on sait que les complications...

La chair sans âme

La chair sans âme

Selon certains chercheurs, délaisser la viande de boucherie pour un substitut à base de plantes pourrait menacer plus d’un million d’emplois dans l’industrie. Mais il y a plus. S’il est vrai que les cellules souches d’une seule vache pourraient remplacer les...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This