Lisier N° 5

1 septembre 2022 | Environnement, La rubrique de Pierre, Sciences

lisier-no-5

Il fut un temps où les pommes de route qui parsemaient nos rues et nos chemins de campagne avaient quelque chose de romantique. On les respirait à pleins poumons comme si c’était des vitamines. Aujourd’hui, par contre, avec les chaleurs accablantes, les algues bleues qui envahissent nos cours d’eau et les odeurs de déjections causées par une activité de plus en plus intensive pour nourrir la planète, une firme ambitionne de valoriser les sous-produits des déchets organiques de façon durable, rapide et économique.

Le compostage traditionnel de la matière organique n’est pas une panacée. Le lisier requiert de grands espaces de stockage, de trois à six mois pour se décomposer, en plus d’émettre quantité d’odeurs et de méthane, mais peu d’éléments nutritifs. En revanche, la technologie Freetilizer développée au Portugal par la firme Pipe Masters utilise des enzymes comme catalyseur d’une réaction très courte qui n’occasionne pratiquement pas de rejet de carbone et de méthane.

Le processus permet la valorisation des sous-produits agroalimentaires en les transformant en engrais organiques ou en aliments pour animaux en moins de 24 heures. La technique de séchage sous vide permet d’évaporer l’eau à des températures plus basses et de préserver la qualité des nutriments avec une consommation de 200W par tonne, inférieure aux méthodes conventionnelles et sans l’utilisation de combustibles fossiles comme source d’énergie. Pour ne rien gâcher, il est même possible d’en extraire des arômes et des huiles essentielles. À quand le Lisier No 5?

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
L’agriculture au ciel

L’agriculture au ciel

Pouvoir se targuer de posséder des drones pour vaquer à ses tâches sur la ferme, c’est appartenir au club sélect des branchés. Bravo ! Mais que dire de ceux qui disposent déjà du premier satellite qui fera partie d’une constellation de sept engins spatiaux à vocation...

Alchimistes de l’or brun

Alchimistes de l’or brun

Chaque année, les habitants de la planète se soulagent de 800 millions de tonnes de matières fécales, soit l’équivalent en poids de 140 pyramides de Gizeh. Mais ils sont détrônés par les déjections des animaux d’élevage qui pourraient facilement remplir à...

Belle patte, longue vie!

Belle patte, longue vie!

Y a-t-il quelque chose qui ressemble plus à un cochon qu’un autre cochon ? À tel point, d’ailleurs, que les Chinois qui ont réussi à ficher toute leur population avec la technologie de reconnaissance faciale ne sont toujours pas parvenus à le faire pour...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This