Le Messie, version microbe

13 novembre 2022 | Cultures, Environnement, La rubrique de Pierre

À elles seules, les activités agricoles sont responsables d’environ 30 % des émissions globales de gaz à effet de serre. Pour réduire considérablement les niveaux de GES, une société australienne inocule les cultures avec des champignons microbiens. Ceux-ci renforcent grandement l’aptitude des plantes à séquestrer le carbone dans le sol. Même si cette technique n’était appliquée que sur le soja américain, c’est la totalité des émissions annuelles de l’aviation états-unienne qui pourrait être éliminée.

La nouvelle technologie de la firme Loam Bio présente des avantages importants. Au fur et à mesure que la graine germe, les microbes améliorent la capacité du sol autour du système racinaire à stocker le carbone. Ceci est réalisé en liant le carbone, qui est attiré par la plante lors de la photosynthèse, avec des microagrégats. La fertilité des sols s’en trouve accrue. Il en va de même pour la santé de la plante hôte dont la protection naturelle contre les maladies augmente. Pour ne rien gâcher, l’érosion diminue et les parcelles deviennent plus résistantes aux sécheresses et aux inondations.

Selon l’entreprise, l’utilisation de ses produits d’origine naturelle sur les cultures de la terre entière donnerait au monde le temps dont il a besoin pour s’adapter à une économie à faible émission de carbone. Se pourrait-il qu’un sauveur se présente cette fois sous la forme d’un microbe ? Vivement une nouvelle religion !

Source : Future Farming

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
Les vaches autorefroidissantes

Les vaches autorefroidissantes

Quand j’allais à l’école, on nous apprenait que la température baissait de 1 °C chaque fois que l’on s’élevait de 100 m. Aujourd’hui, une étude tanzanienne nous révèle que la production de lait des vaches diminue de 0,5 litre pour chaque degré...

Les traîne-la-jambe

Les traîne-la-jambe

Si un soldat arrive au centre de recrutement avec un caillou dans la botte, c’est facile d’identifier son problème et de le régler. Mais si la moitié du régiment se pointe en boitant, bonne chance pour la campagne de Russie ! Même combat dans les poulaillers. On a...

Opération Dernière Chance, la chance de faire une différence

Opération Dernière Chance, la chance de faire une différence

Photo: Opération Dernière Chance 3,1 millions de tonnes. C’est la quantité de résidus alimentaires produite annuellement au Québec, selon une étude menée par Recyc-Québec publiée en juin 2022. Et le plus frappant dans tout ça, c’est que 39% de ces résidus alimentaires...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This