Arsenal anti-mammite

19 décembre 2022 | Bovin, La rubrique de Pierre, Santé, Sciences

Au Québec, le traitement de la mammite représente la principale raison d’utilisation d’antibiotiques en médecine bovine. Les producteurs laitiers savent bien que l’usage d’antimicrobiens contribue à l’émergence de résistances à ces médicaments. Mais quand il faut, il faut ! À Lyon, en France, une doctorante vient de recevoir le prix de recherche Ecoantibio 2022 pour avoir trouvé une façon de réduire la quantité d’antibios administrée aux vaches souffrant de la maladie en y adjoignant d’autres substances qui n’en contiennent pas. Voilà une bonne nouvelle.

Jing Jing Liu, la jeune récipiendaire, a étudié les minces couches (biofilms) de micro-organismes qui se forment autour du staphylocoque doré, l’espèce responsable, entre autres, de la mammite. Elle s’est aperçue que ces biofilms permettaient au pathogène de mieux résister aux antibiotiques. Elle a aussi réalisé que les antimicrobiens n’étaient pratiquement d’aucune utilité pour détruire les biofilms. La chercheuse s’est donc mise en quête d’éléments non antibiotiques à large spectre d’activité capable de pulvériser ces biofilms et d’améliorer l’effet des antibiotiques.

Parmi huit substances testées, la subtilisine A (0,01 U/mL) et le gluconate de calcium (CaG, Ca2+ 1,25 mmol/L) ont significativement réduit la biomasse des biofilms formés par au moins 21 des 24 types de protéines ancrées dans la paroi cellulaire des staphylocoques dorés. En fin de compte, les antibiotiques ne serviraient plus qu’à renforcer l’effet de destruction des non-antibiotiques sur les biofilms. Maintenant, pour ceux et celles qui souhaiteraient connaître la recette des combinaisons optimales de ces ingrédients, vaudraient mieux ne pas demander à Ricardo !

Source : INRAE

Source : Scientific Report

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
L’agriculture au ciel

L’agriculture au ciel

Pouvoir se targuer de posséder des drones pour vaquer à ses tâches sur la ferme, c’est appartenir au club sélect des branchés. Bravo ! Mais que dire de ceux qui disposent déjà du premier satellite qui fera partie d’une constellation de sept engins spatiaux à vocation...

Alchimistes de l’or brun

Alchimistes de l’or brun

Chaque année, les habitants de la planète se soulagent de 800 millions de tonnes de matières fécales, soit l’équivalent en poids de 140 pyramides de Gizeh. Mais ils sont détrônés par les déjections des animaux d’élevage qui pourraient facilement remplir à...

Belle patte, longue vie!

Belle patte, longue vie!

Y a-t-il quelque chose qui ressemble plus à un cochon qu’un autre cochon ? À tel point, d’ailleurs, que les Chinois qui ont réussi à ficher toute leur population avec la technologie de reconnaissance faciale ne sont toujours pas parvenus à le faire pour...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This