Du sang de cochon

19 décembre 2022 | La rubrique de Pierre, Porcin, Sciences

Quel éleveur de porcs ne se fait pas de sang de cochon pour son troupeau ? Surtout quand des bibites comme la peste porcine Cafricaine, les fièvres aphteuses, la salmonellose, le rouget, la maladie des oreilles bleues ou de Glässer rôdent partout sur la planète. Ce n’est donc pas par hasard que des scientifiques de l’Iowa State University mènent une étude pour exploiter le contenu complexe des cellules sanguines. Leurs travaux visent à améliorer la sélection génétique pour la résistance aux affections qui s’attaquent aux porcs.

Les échantillons de sang sont souvent utilisés comme moyen pratique de rechercher des marqueurs de maladie ou d’immunité, mais tout ne va pas de soi. Si la collecte du sang se fait, comment dire… les doigts dans le groin, la compréhension des caractéristiques histologiques des trois catégories de cellules sanguines (globules blancs, globules rouges et plaquettes) s’avère beaucoup plus ardue.

Chacun de ces types de cellules possédant un modèle d’expression de ses gènes différent de celui des autres, les chercheurs doivent mesurer très précisément la nature de toutes les cellules individuelles d’un échantillon dans différentes conditions. C’est ce qui permettra, par la suite, de lier leurs phénotypes à l’état de santé d’un animal et de prédire quels seront porcs les plus résistants.

Source : The Pig Site

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
L’agriculture au ciel

L’agriculture au ciel

Pouvoir se targuer de posséder des drones pour vaquer à ses tâches sur la ferme, c’est appartenir au club sélect des branchés. Bravo ! Mais que dire de ceux qui disposent déjà du premier satellite qui fera partie d’une constellation de sept engins spatiaux à vocation...

Alchimistes de l’or brun

Alchimistes de l’or brun

Chaque année, les habitants de la planète se soulagent de 800 millions de tonnes de matières fécales, soit l’équivalent en poids de 140 pyramides de Gizeh. Mais ils sont détrônés par les déjections des animaux d’élevage qui pourraient facilement remplir à...

Belle patte, longue vie!

Belle patte, longue vie!

Y a-t-il quelque chose qui ressemble plus à un cochon qu’un autre cochon ? À tel point, d’ailleurs, que les Chinois qui ont réussi à ficher toute leur population avec la technologie de reconnaissance faciale ne sont toujours pas parvenus à le faire pour...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This