Les œufs durables

13 août 2021 | Avicole, Élevage, Environnement

Ne vous trompez pas. On ne parle pas ici des fameux œufs de cent ans que les Chinois laissaient vieillir dans un mélange de riz, de boue, de cendre et de feuilles de thé. Il est plutôt question du premier rapport sur le développement durable publié par les Producteurs d’œufs du Canada. On y apprend que les développements technologiques ont permis à l’industrie de réduire les émissions de gaz à effet de serre, la consommation de chauffage et d’électricité en plus d’augmenter l’utilisation d’énergies renouvelables.

Si l’industrie a l’avantage de produire la protéine animale ayant vraisemblablement le plus faible impact environnemental, ses investissements dans la technologie ont permis de réduire très sensiblement les émissions de gaz à effet de serre, la consommation de chauffage et d’électricité en plus d’augmenter l’utilisation d’énergies renouvelables. Comparativement à il y a 50 ans, le Canada produit 50 % plus d’œufs alors que l’empreinte environnementale globale du secteur a presque été réduite de 50 %. Entre 1962 et 2012, les producteurs d’œufs canadiens ont réduit leur consommation d’énergie de 41 % tout en produisant de l’électricité au moyen de panneaux solaires. La consommation d’eau de l’industrie, elle, a diminué de 69 %.

Quant au bien-être des animaux, entre 2016 et 2019, la production en cage traditionnelle a chuté à environ 66 % de la production totale d’œufs, alors que 34 % de la production s’est faite dans des systèmes de cages aménagées, des systèmes sans cage et des volières. Les producteurs estiment que les méthodes de production conventionnelles seront complètement éliminées d’ici 2032, soit quatre ans avant la date limite de 2036. Un p’tit œuf mimosa avec ça ?

Source: Producteurs d’oeufs

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
Le Messie, version microbe

Le Messie, version microbe

À elles seules, les activités agricoles sont responsables d’environ 30 % des émissions globales de gaz à effet de serre. Pour réduire considérablement les niveaux de GES, une société australienne inocule les cultures avec des champignons microbiens. Ceux-ci...

Les larves à pattes

Les larves à pattes

Croyez-le ou non, des chercheurs ont eu l’idée saugrenue de recourir à des larves (dépourvues de pattes !) pour voir si cela pouvait réduire les problèmes de boiterie des poulets de chair. Le plus étonnant, c’est que ça a marché. Quand on sait que les complications...

L’avantage de singer les autres

L’avantage de singer les autres

Ah ! Si le monde était parfait, les vaches laitières auraient toujours une super morphologie du pis et des jambes solides qui les mènent tout droit au robot de traite. Elles s’y adapteraient vite, le visiteraient souvent et auraient un débit de lait élevé sans jamais...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This