Une bonne chique de tabac ?

14 février 2021 | Élevage, Porcin, Santé, Sciences

Qu’ont en commun le sultan Mourad IV, le dernier empereur de la dynastie Ming, le shogun d’Edo, le patriarche de Moscou Joasaph I, le pape Urbain VII et nos ministres de la Santé ? Ils ont tous lutté contre le tabac. Pourtant, des scientifiques canadiens ont décidé de combattre le mal par le mal. Ils misent sur certaines caractéristiques de la plante pour prévenir non pas le cancer du poumon, mais bien les problèmes causés par l’E. coli chez le porc. Il pourrait s’agir d’une solution de rechange aux traitements antibiotiques. 

L’équipe de l’Université Western (Ontario), d’Agriculture Canada et de la société PlantForm travaille au développement d’anticorps thérapeutiques à partir d’extraits de tabac qui auraient la propriété de se lier à la bactérie très nuisible et de l’empêcher de coloniser les cellules épithéliales qui tapissent la paroi intestinale. 

Une fois le produit concocté, il serait simplement donné aux porcs comme additif alimentaire. Dans le cadre de ce projet de deux ans, les chercheurs visent à montrer que les anticorps dans les plantes réduiront l’infection et la transmission d’E. Coli en interagissant avec les systèmes de défense naturels des animaux. Qui aurait pu prédire qu’une chique de tabac pouvait briser le cycle d’infection de cette maladie ? 

Source: Pig Progress 

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
Les larves à pattes

Les larves à pattes

Croyez-le ou non, des chercheurs ont eu l’idée saugrenue de recourir à des larves (dépourvues de pattes !) pour voir si cela pouvait réduire les problèmes de boiterie des poulets de chair. Le plus étonnant, c’est que ça a marché. Quand on sait que les complications...

Au goulag, la mauvaise protéine!

Au goulag, la mauvaise protéine!

Encore heureux qu’au pays de Poutine, on puisse se vanter d’autre chose que de produire des missiles hypersoniques et d’avoir envie de jouer avec le bouton nucléaire. Un groupe de scientifiques russes de l’Université agraire d’État du Kouban (à bonne distance du pont...

Nuage porcin

Nuage porcin

Dans la tristement célèbre région de Wuhan, la Chine construit une porcherie qui pourra produire et abattre 1,2 million de porcs par an. À eux seuls, ces deux gratte-ciel de 26 étages (1 000 bêtes par plancher) représenteraient près de 20 % de la...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This