La jeunesse en pot

29 janvier 2021 | Alimentation, Bovin, Santé, Sciences

À défaut de trouver l’emplacement de la fontaine de Jouvence, des chercheurs espagnols se sont tournés vers le sélénium, cet antioxydant qui contribue à neutraliser les fragments de molécules qui accélèrent le vieillissement cellulaire. Dans l’espoir de renforcer notre système immunitaire et de stimuler une action anti-inflammatoire, ils ont donné des suppléments alimentaires sous forme de sélénium inorganique et organique à des vaches laitières. Les résultats de leurs travaux leur ont donné un coup de jeune !

Puisque le lait et les produits laitiers peuvent être des sources utiles de produits enrichis en sélénium, les scientifiques de l’Université de Murcia ont soumis deux groupes de vaches en lactation à deux traitements d’alimentation. Le premier a  reçu un supplément de sélénium inorganique alors que le deuxième a eu droit à du sélénium inorganique et organique (IOSe). 

Au terme de l’expérience, les investigateurs ont noté que le deuxième groupe de vaches a connu une augmentation de la concentration de sélénium du lait de 29,7 % supérieur au premier groupe sans que cela n’altère ni le métabolisme et le rendement des animaux, ni la qualité globale du lait. Dans le cas du fromage frais, la hausse de sélénium était de 38,2 %. Mais on rappelle que la dose totale de sélénium ne doit pas dépasser 0,5 mg/kg de ration. Là, comme en toute chose, la modération a meilleur goût !

Source : Molecular Diversity Preservation International

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
Les vaches autorefroidissantes

Les vaches autorefroidissantes

Quand j’allais à l’école, on nous apprenait que la température baissait de 1 °C chaque fois que l’on s’élevait de 100 m. Aujourd’hui, une étude tanzanienne nous révèle que la production de lait des vaches diminue de 0,5 litre pour chaque degré...

Opération Dernière Chance, la chance de faire une différence

Opération Dernière Chance, la chance de faire une différence

Photo: Opération Dernière Chance 3,1 millions de tonnes. C’est la quantité de résidus alimentaires produite annuellement au Québec, selon une étude menée par Recyc-Québec publiée en juin 2022. Et le plus frappant dans tout ça, c’est que 39% de ces résidus alimentaires...

Les larves à pattes

Les larves à pattes

Croyez-le ou non, des chercheurs ont eu l’idée saugrenue de recourir à des larves (dépourvues de pattes !) pour voir si cela pouvait réduire les problèmes de boiterie des poulets de chair. Le plus étonnant, c’est que ça a marché. Quand on sait que les complications...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This