La mèche courte

28 février 2020 | Bien-être animal, Élevage, Porcin, Sciences

En février dernier, un juge a interdit à des activistes véganes de manifester à moins de 500 m de toute exploitation agricole. S’il est parfois possible de réclamer des injonctions, l’idéal serait de pouvoir couper l’herbe sous le pied des antispécistes en améliorant encore et toujours les conditions d’élevage des porcs. Des scientifiques de l’Université de Pennsylvanie cherchent à mesurer objectivement le niveau de bien-être animal. Ils estiment que l’utilisation de techniques génétiques pourrait permettre d’y parvenir.

Puisqu’il est difficile de mesurer avec suffisamment de précision le taux de cortisol, cette hormone du stress dans le sang, les chercheurs de l’université américaine se penchent désormais sur les télomères, les acides aminés qui se trouvent aux extrémités de chaque chromosome. S’ils s’y intéressent, c’est parce qu’ils savent déjà qu’avec le temps, ces télomères ont tendance à devenir plus courts et que les événements stressants accélèrent ce raccourcissement. De plus, des études ont déjà déterminé que chez les oiseaux, une relation claire existe entre la longueur des télomères et les niveaux de stress.

En mesurant en continu la longueur des télomères tout au long de la vie d’un porc, ils espèrent pouvoir déterminer les circonstances qui permettent de générer moins de stress pour les animaux. L’université a déjà construit des installations d’essai pour la recherche de logements pour truies et porcelets. Une partie de cette installation consiste en une litière en paille sur un plancher de béton, ce que semble apprécier un certain nombre de truies.

Par ailleurs, d’autres facteurs comme la hiérarchie sociale et la compatibilité des truies entre elles seront analysés pour comprendre où les truies préfèrent se coucher.

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
Les vaches autorefroidissantes

Les vaches autorefroidissantes

Quand j’allais à l’école, on nous apprenait que la température baissait de 1 °C chaque fois que l’on s’élevait de 100 m. Aujourd’hui, une étude tanzanienne nous révèle que la production de lait des vaches diminue de 0,5 litre pour chaque degré...

Au goulag, la mauvaise protéine!

Au goulag, la mauvaise protéine!

Encore heureux qu’au pays de Poutine, on puisse se vanter d’autre chose que de produire des missiles hypersoniques et d’avoir envie de jouer avec le bouton nucléaire. Un groupe de scientifiques russes de l’Université agraire d’État du Kouban (à bonne distance du pont...

Nuage porcin

Nuage porcin

Dans la tristement célèbre région de Wuhan, la Chine construit une porcherie qui pourra produire et abattre 1,2 million de porcs par an. À eux seuls, ces deux gratte-ciel de 26 étages (1 000 bêtes par plancher) représenteraient près de 20 % de la...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This