Après la pomme de route

13 mars 2019 | Environnement, Sciences, Technologies

Si seulement il n’y avait que le pont Champlain qui était victime des épandages de sels de déglaçage. Les tonnes de chlorure de sodium déversé sur nos routes affectent nos sources d’eau potable, la flore et la faune aquatique. Ces dernières années, des solutions alternatives ont été mises au point, dont beaucoup sont des sous-produits de l’agriculture. De la saumure de fromage au jus de betterave, en passant par des extraits de mélasse, on n’a aucun mal à croire que ça puisse contribuer à nous coller à la route !

Les restes d’eau provenant du traitement de la betterave contiennent des sucres qui abaissent la température de fusion de la glace. Ce mélange permet de réduire considérablement la quantité de sel qui se retrouve dans les cours d’eau. Les eaux usées de betterave sont moins corrosives pour les voitures, les garde-fous et les chaussées que le sel gemme.

Au Wisconsin, des camions appliquent de la saumure au fromage sur les routes lorsque l’on prévoit des chutes de neige. La saumure, mélangée à des additifs, serait plus efficace que le sel et permettrait de réduire la quantité de chlorure de sodium pour le déglaçage des routes. Les municipalités seraient bien folles de s’en passer puisque les laiteries fournissent gratuitement ce résidu dont elles ne savent que faire. Au New Jersey, on a même recouru à la saumure de cornichon. En plus d’être aussi efficace et plus économique que le sel gemme, elle peut faire fondre la glace jusqu’à des températures aussi basses que – 21 °C. En Alaska, en Russie et en Hongrie, on épand sur les routes les résidus de distilleries de vodka.

En plus de contribuer à la sécurité sur les routes et à la protection de l’environnement, l’utilisation de ces résidus est un débouché à tous ces déchets dont le monde agroalimentaire ne sait que faire.

Source: Modern Farmer

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
Le Messie, version microbe

Le Messie, version microbe

À elles seules, les activités agricoles sont responsables d’environ 30 % des émissions globales de gaz à effet de serre. Pour réduire considérablement les niveaux de GES, une société australienne inocule les cultures avec des champignons microbiens. Ceux-ci...

La guerre aux champignons

La guerre aux champignons

 « À quelque chose malheur est bon ». Ce proverbe du 17e siècle conserve toute sa pertinence en ces temps de COVID. En raison de la fermeture de ses frontières, l’Australie a vécu une pénurie de main-d’œuvre étrangère dans le domaine...

Au goulag, la mauvaise protéine!

Au goulag, la mauvaise protéine!

Encore heureux qu’au pays de Poutine, on puisse se vanter d’autre chose que de produire des missiles hypersoniques et d’avoir envie de jouer avec le bouton nucléaire. Un groupe de scientifiques russes de l’Université agraire d’État du Kouban (à bonne distance du pont...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This