Portrait de mauvaises graines

14 octobre 2018 | Cultures, Technologies

Les technologies de reconnaissance faciale ratissent de plus en plus large. En Chine, dans les toilettes publiques d’une gare, des caméras luttent contre l’usage excessif de papier. À celui qui tente de se servir plusieurs fois, le distributeur lui suggère de revenir s’essuyer plus tard! Heureusement, les végétaux et les insectes sont moins susceptibles lorsqu’on cherche à les identifier. Si vous leur photographiez le portrait, un algorithme est en mesure de vous dire ce qui cloche avec vos cultures.

Avec l’application Xarvio ™ Scouting de la firme Digital Farming Solutions, un agriculteur peut reconnaître le type de plusieurs mauvaises herbes, classer et dénombrer les insectes tombés dans un piège, identifier les maladies des plantes, analyser les dommages aux feuilles et lui indiquer le taux d’azote de sa terre.

Mieux. Si les autres fermiers dans les parages font de même, toutes ces informations vont s’accumuler et vous pourrez obtenir un aperçu de plus en plus précis de ce qui se passe dans les zones environnantes. Si des risques de propagation se développent dans votre région, une alerte immédiate est déclenchée, vous permettant de prendre les mesures préventives appropriées.

Jusqu’à présent, quelque 82 types de mauvaises herbes sont reconnus avec une précision de plus de 80%. Pas moins de 17 maladies des plantes peuvent être diagnostiquées. Par ailleurs, grâce à des pièges jaunes installés dans vos champs, l’algorithme peut déjà différencier des insectes tels que le ceutorhynchus, le coléoptère du pollen, le charançon du chou et la chrysomèle du chou et procéder à une classification des insectes nuisibles selon la saison.

Des portraits-robots qui font beaucoup de recherchés !

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
Les plantes orphelines

Les plantes orphelines

« La guerre, la guerre, c’est pas une raison pour se faire mal ! » Qui ne se souvient pas de cette réplique dans La Guerre des tuques ? Le conflit en Ukraine et la pénurie de blé qui en résulte nous rappellent que le riz, le blé et le maïs constituent 50 % des...

Les fruits électriques

Les fruits électriques

Ce n’est pas courant (c’est le cas de le dire !) de récolter de l’électricité en même temps que des fraises et des framboises. Pourtant, dans la petite ville de Conthey, en Suisse, une entreprise a eu l’idée de combiner la production d’électricité photovoltaïque...

Récolte d’iceberg

Récolte d’iceberg

Il y a 200 ans, lorsque la révolution industrielle a vu le jour, la salade Iceberg n’existait même pas. Elle ne serait apparue en Californie qu’en 1930. Allez donc savoir si cela expliquerait qu’on ait tardé à trouver une façon de la cueillir mécaniquement. Quoi...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This