Le cancer du silo

14 août 2017 | Cultures, Sciences, Technologies

Chaque année, le pourrissement du grain dans les silos est un cancer qui engendre des pertes de plus d’un milliard de dollars au pays. Jusqu’à maintenant, seuls des câbles de surveillance placés à l’intérieur des réservoirs pouvaient mesurer grossièrement les niveaux de chaleur problématiques. Se servant d’une technique d’imagerie micro-onde 3D d’abord conçue pour déceler les cancers du sein, des chercheurs viennent de mettre au point un système de détection capable de localiser à l’avance les zones à risque.

Sur les parois internes des silos, les chercheurs du projet développé à l’Université du Manitoba répartissent une série de 24 antennes qui émettent et reçoivent des ondes sur le même principe que les appareils d’imagerie médicale, mais d’une fréquence beaucoup plus faible. Le rayonnement électromagnétique étant affecté par le taux d’humidité du grain, il devient possible, par traitement informatique, de numériser et de reconstruire une carte 3D des endroits où le grain est susceptible de subir une dégradation.

Contrairement aux câbles de détection, l’imagerie électromagnétique permet de déterminer si la zone où la température est plus élevée a la taille d’une balle de golf ou d’un ballon de plage, de même que son emplacement exact. Si les capteurs repèrent un problème, l’alerte peut ensuite être transmise à un ordinateur ou à un téléphone portable afin que le producteur puisse lire les résultats sans même devoir se rendre au silo.

Le projet est en phase finale de développement. L’équipe de chercheurs installera dès cet automne une douzaine de prototypes dans la région de Winnipeg et espère commercialiser le produit en 2018.

Source : University of Manitoba

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
Le Messie, version microbe

Le Messie, version microbe

À elles seules, les activités agricoles sont responsables d’environ 30 % des émissions globales de gaz à effet de serre. Pour réduire considérablement les niveaux de GES, une société australienne inocule les cultures avec des champignons microbiens. Ceux-ci...

La guerre aux champignons

La guerre aux champignons

 « À quelque chose malheur est bon ». Ce proverbe du 17e siècle conserve toute sa pertinence en ces temps de COVID. En raison de la fermeture de ses frontières, l’Australie a vécu une pénurie de main-d’œuvre étrangère dans le domaine...

Au goulag, la mauvaise protéine!

Au goulag, la mauvaise protéine!

Encore heureux qu’au pays de Poutine, on puisse se vanter d’autre chose que de produire des missiles hypersoniques et d’avoir envie de jouer avec le bouton nucléaire. Un groupe de scientifiques russes de l’Université agraire d’État du Kouban (à bonne distance du pont...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This