Le démineur végétal

16 mars 2016 | Cultures, Technologies

Le dicton voulant qu’on ne soit jamais si bien servi que par soi-même perdra peut-être de sa véracité avec l’arrivée prochaine d’un robot conçu pour identifier et pulvériser les mauvaises herbes dans des champs accidentés, difficiles, voire impossibles d’accès avec un tracteur ou un VTT. Fabriqué selon des normes militaires, le IBEX se déplace de façon autonome sur des pentes jusqu’à 45 degrés et où la pulvérisation manuelle ne pourrait se faire qu’à un coût prohibitif. Son parcours est préprogrammé afin d’optimiser son itinéraire.

Le pulvérisateur mécanique qui se déplace sur chenillettes embarque deux caméras, des capteurs et un bras pulvérisateur en mesure de procéder à une nébulisation précise. Le système est également capable de transporter des charges utiles, tirer des outils et travailler pendant une journée complète loin de sa base d’exploitation. Les données vidéo transmises en temps réel permettent à l’opérateur ou au système de contrôle d’intervenir si nécessaire et de modifier à distance le programme de l’appareil.

Selon le directeur du projet, le Dr Charles Fox, l’appareil pourrait minimiser les coûts de carburant et de main-d’œuvre en plus de réduire l’impact environnemental causé par la pulvérisation d’herbicides en vrac. Sans ce «démineur» végétal, le Dr Fox qui travaille à l’Institut d’études sur les transports de Université de Leeds (100 km au nord-est de Manchester, GB) estime que ces champs difficiles d’accès non pulvérisés compteraient 10% de plus de mauvaises herbes, donc moins de pâturage disponible pour les animaux et une perte de revenus.

Les tests sur le terrain devraient être complétés d’ici la fin de l’année.

Source: Ibex

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
Feu le virus

Feu le virus

« Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés. » Ce qui se voulait une fable est devenu un véritable cauchemar. Au cours de la dernière année, c’est par dizaines de millions que les porcs ont été décimés par la peste...

Coffre-fort souterrain

Coffre-fort souterrain

L’activité agricole a le dos large. Aux yeux de certains, elle est pointée du doigt comme étant un des grands responsables du réchauffement climatique. L’agriculture et la sylviculture contribueraient à 12 % des émissions de dioxyde de carbone. Si son bilan...

Dernières publications

Loading
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

Prochain événement

Si t’es dans le champs côté élevage, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrits!

Pin It on Pinterest

Share This