Les œufs poudrés

31 août 2021 | Avicole, Santé, Sciences

Avec quelque 1,3 milliard de cas chaque année**, les salmonella constituent l’une des quatre causes principales de maladies diarrhéiques dans le monde. Uniquement aux États-Unis, cette infection qui se retrouve surtout dans les œufs et la volaille affecte plus d’un million de personnes. Une première étude sur l’application de pulvérisation de probiotiques sur les œufs chez les poussins commencera bientôt à l’Université du Connecticut aux États-Unis. Elle pourrait bien contribuer à en réduire les méfaits.

L’équipe de Mary Anne Amalaradjou, professeure agrégée de microbiologie alimentaire au College of Agriculture, Health and Natural Resources (Connecticut) procédera à cette étude basée sur des travaux antérieurs qu’elle avait menés. Ces derniers révélaient que ces types de levure peuvent diminuer considérablement les populations de salmonella sur les œufs et sa colonisation dans les cellules intestinales du poulet. De plus, pour les aider à développer un microbiome sain, les poussins nouvellement éclos recevront un supplément probiotique dans leur eau. Les chercheurs poursuivront le traitement une fois que les volatiles seront transférés dans les poulaillers d’engraissement.

En ciblant les infections à salmonella et leur propagation à de multiples stades de développement, non seulement le risque pour les consommateurs pourrait être réduit de beaucoup, mais la performance des oiseaux pourrait s’en trouver améliorée. Pour ne rien gâcher, cette façon de combattre la colonisation des pathogènes pourrait aussi contrer le problème de la résistance aux antimicrobiens qui est une source d’inquiétude grandissante au niveau de la santé publique.

Source : Poultry World

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
Les vaches autorefroidissantes

Les vaches autorefroidissantes

Quand j’allais à l’école, on nous apprenait que la température baissait de 1 °C chaque fois que l’on s’élevait de 100 m. Aujourd’hui, une étude tanzanienne nous révèle que la production de lait des vaches diminue de 0,5 litre pour chaque degré...

Les traîne-la-jambe

Les traîne-la-jambe

Si un soldat arrive au centre de recrutement avec un caillou dans la botte, c’est facile d’identifier son problème et de le régler. Mais si la moitié du régiment se pointe en boitant, bonne chance pour la campagne de Russie ! Même combat dans les poulaillers. On a...

Les larves à pattes

Les larves à pattes

Croyez-le ou non, des chercheurs ont eu l’idée saugrenue de recourir à des larves (dépourvues de pattes !) pour voir si cela pouvait réduire les problèmes de boiterie des poulets de chair. Le plus étonnant, c’est que ça a marché. Quand on sait que les complications...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This