Les bonnes vibrations

20 octobre 2023 | Cultures, La rubrique de Pierre, Technologies

Oubliez les ondes destinées aux téléphones sans fil, aux talkies-walkies, à la télé, aux micro-ondes et quoi encore. En agriculture, on est en train de tester des ondes radio pour sécher différentes sortes de grains. Cette technologie révolutionnaire permettrait de se débarrasser de l’humidité des grains fraîchement récoltés sans devoir utiliser de chaleur. Sans recourir au gaz ou au pétrole, on réaliserait d’énormes économies. De plus, le produit final serait de bien meilleure qualité.

Les ondes radio générées par électricité s’introduisent au cœur de chaque grain. Leur énergie fait en sorte de séparer les molécules d’eau des unes des autres pour les transformer rapidement en vapeur. Cela permet à l’eau de s’échapper beaucoup plus facilement du grain et d’être évacuée grâce à l’air qui circule en permanence. En évacuant l’eau de l’intérieur, on évite d’endommager la coquille du grain et la protéine qu’il renferme comme cela se produit lorsque l’on utilise la méthode traditionnelle de séchage à feu vif. On augmente ainsi sa digestibilité tout en réduisant le risque d’incendie.

L’entreprise Dry Max Solutions du Minnesota a déjà réalisé avec succès des tests avec 17 prototypes différents au cours des six dernières années. Après le maïs et le soja, elle s’apprête à effectuer de nouveaux essais de séchage sur la luzerne, le riz, les haricots comestibles et le maïs de semence. La conception et la construction de chaque prototype impliquent d’apprendre à ajuster l’énergie des ondes radio pour parvenir à sécher de plus grandes quantités de matériaux. Comme toujours, plus on peut traiter une grande quantité de grains à la fois, moins il faut d’énergie, ce qui signifie un coup moindre.

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
La guerre aux semelles de bottes

La guerre aux semelles de bottes

Il ne faut pas toujours croire ce qu’on nous raconte. Ce n’est pas vrai que les consommateurs qui ne jurent que par des pièces de viande très tendres portent tous un dentier. Par contre, ceux qui paient pour la tendreté d’un rôti et qui retrouvent de la semelle de...

Autopsie de Perrette

Autopsie de Perrette

Comme plusieurs sociétés développées, l’Australie produit une grande quantité de déchets alimentaires. Comparables à l’industrie laitière québécoise en termes de nombre de fermes et de production de lait, les résidus de cette chaîne d’approvisionnement constituent...

Les mélanges bénéfiques

Les mélanges bénéfiques

Les chiens ne font pas des chats. Tout le monde sait ça. Ce qui est plus surprenant, c’est d’apprendre que le lait de vache peut servir à améliorer la santé et la croissance des porcelets. N’en déplaise à maman truie, un composant lipidique du lait des herbivores...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This