Récolte d’iceberg

18 juillet 2022 | Cultures, La rubrique de Pierre, Technologies

Il y a 200 ans, lorsque la révolution industrielle a vu le jour, la salade Iceberg n’existait même pas. Elle ne serait apparue en Californie qu’en 1930. Allez donc savoir si cela expliquerait qu’on ait tardé à trouver une façon de la cueillir mécaniquement. Quoi qu’il en soit, en Angleterre, des experts en technologie et en machines agricoles travaillent d’arrache-pied avec une firme allemande pour développer une solution robotique permettant d’en automatiser la récolte.

Qu’on ne s’y trompe pas. On ne moissonne pas une salade comme on déracine une patate. Cela prend du doigté. En plus de soulever la laitue du sol et de la saisir entre les courroies de pincement, il faut retirer mécaniquement les feuilles extérieures qui enveloppent la plante afin d’en exposer la tige. Puis, il reste encore à identifier un point de coupe précis sur la tige pour séparer soigneusement la tête de laitue.

Ce processus de découpe d’une salade Iceberg est l’étape techniquement la plus compliquée à automatiser. Cette opération exige le recours à la vision et à l’intelligence artificielle. Le prototype de robot de récolte en cours de construction intègre une caméra industrielle GigE Vision de haute performance qui permet de transmettre à grande vitesse le signal vidéo et les signaux de commande relatifs à un réseau Ethernet. Il y a de l’espoir à l’horizon pour les producteurs aux prises avec une pénurie de main-d’œuvre.

Source : Future Farming

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
Le Messie, version microbe

Le Messie, version microbe

À elles seules, les activités agricoles sont responsables d’environ 30 % des émissions globales de gaz à effet de serre. Pour réduire considérablement les niveaux de GES, une société australienne inocule les cultures avec des champignons microbiens. Ceux-ci...

La guerre aux champignons

La guerre aux champignons

 « À quelque chose malheur est bon ». Ce proverbe du 17e siècle conserve toute sa pertinence en ces temps de COVID. En raison de la fermeture de ses frontières, l’Australie a vécu une pénurie de main-d’œuvre étrangère dans le domaine...

Les larves à pattes

Les larves à pattes

Croyez-le ou non, des chercheurs ont eu l’idée saugrenue de recourir à des larves (dépourvues de pattes !) pour voir si cela pouvait réduire les problèmes de boiterie des poulets de chair. Le plus étonnant, c’est que ça a marché. Quand on sait que les complications...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This