Détrousseur de pommier

19 septembre 2022 | Cultures, La rubrique de Pierre, Technologies

detrousseur-de-pommier-article

Les jeunes n’ont plus envie de s’échiner dans les arbres fruitiers ? Ils voudraient pointer à l’heure qui leur convient, ne pas bosser au soleil ou sous la pluie, être mieux payés ? Bref, profiter de la vie ! Ça se comprend. Confrontés à cette réalité, même les pomiculteurs n’auront pas le choix de lorgner du côté des robots. Il s’en trouve déjà qui réussissent à détecter, cueillir et engranger des pommes en aussi peu que sept secondes. Et ce, 24 heures sur 24 et dans toutes les conditions météorologiques. Sans rechigner.

À la suite d’essais approfondis, une équipe de recherche australienne de l’Université Monash a développé un autonome capable de récolter plus de 85 % de toutes les pommes accessibles dans la canopée, identifiées par son système de vision. De tous les fruits cueillis, moins de 6 % ont été endommagés en raison de l’enlèvement de la tige. Pour calculer la trajectoire optimale pour en optimiser l’extraction, le système de vision développé peut non seulement identifier positivement les fruits dans un arbre, mais aussi déceler et catégoriser les obstacles, tels que les feuilles et les branches.

Afin d’augmenter le taux de réussite du processus, les chercheurs ont créé un algorithme de planification de mouvement avec une génération rapide de trajectoires sans collision pour minimiser les temps de traitement et de déplacement entre les pommes, réduire le temps de cueillette et maximiser la collecte en un seul endroit. Il lui faut moins de 200 millisecondes pour traiter l’image d’un fruit. Et sans faire de compote, s’il vous plaît !

Source : Future Farming

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
L’agriculture au ciel

L’agriculture au ciel

Pouvoir se targuer de posséder des drones pour vaquer à ses tâches sur la ferme, c’est appartenir au club sélect des branchés. Bravo ! Mais que dire de ceux qui disposent déjà du premier satellite qui fera partie d’une constellation de sept engins spatiaux à vocation...

Alchimistes de l’or brun

Alchimistes de l’or brun

Chaque année, les habitants de la planète se soulagent de 800 millions de tonnes de matières fécales, soit l’équivalent en poids de 140 pyramides de Gizeh. Mais ils sont détrônés par les déjections des animaux d’élevage qui pourraient facilement remplir à...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This