Cultures de minuit

19 septembre 2022 | Cultures, La rubrique de Pierre

cultures-de-minuit-article

On nous a toujours raconté que le soleil était absolument indispensable à la vie. Et si c’était encore une fake news ? Parce que, voyez-vous, dans le cadre d’une étude réalisée dans trois universités américaines, on a découvert une nouvelle façon de faire pousser des plantes… sans aucune lumière solaire ! En se servant de l’acétate, un composé chimique utilisant la photosynthèse artificielle, des cultures cultivées en laboratoire croissent dans l’obscurité totale. À ce compte-là, le soleil peut bien aller se coucher.

Les chercheurs de l’Université de Californie, de Riverside et de l’Université du Delaware sont parvenus à contourner le besoin de lumière solaire. En recourant à un électrolyseur, ils utilisent de l’eau, de l’électricité et du dioxyde de carbone pour produire de l’acétate, un substrat qui remplace le glucose que les plantes créent et consomment dans le cadre de la photosynthèse traditionnelle.

Une fois l’acétate fabriqué, les chercheurs l’ajoutent à des flacons, dans lesquels les plantes poussent de manière hydroponique.

Avec l’acétate comme source de nourriture de substitution, les plantes ont non seulement pu pousser dans l’obscurité totale, mais certaines ont même prospéré. Selon l’étude, pour certaines plantes, le processus dans l’obscurité était jusqu’à 18 fois plus efficace que la photosynthèse avec la lumière du soleil. La méthode a, entre autres, fonctionné avec des cultures comme le riz, les jalapeños, les tomates, les pois verts et la laitue. L’innovation laisse la porte ouverte à une culture intérieure plus réussie, avec un besoin moindre d’une grande utilisation des terres extérieures, ce qui réduit l’impact de l’agriculture sur l’environnement.

Source : Modern Farmer

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
Détrousseur de pommier

Détrousseur de pommier

Les jeunes n’ont plus envie de s’échiner dans les arbres fruitiers ? Ils voudraient pointer à l’heure qui leur convient, ne pas bosser au soleil ou sous la pluie, être mieux payés ? Bref, profiter de la vie ! Ça se comprend. Confrontés à cette réalité, même les...

La Belle Gousse: l’ail du Québec sous un nouveau jour

La Belle Gousse: l’ail du Québec sous un nouveau jour

Chantal Labelle sur sa ferme, La Belle Gousse Ayant réalisé ses études en horticulture, jamais Chantal Labelle n’aurait pensé se retrouver un jour à gérer sa propre ferme de production d’ail. Et pourtant, la voici aujourd’hui, à la tête de La Belle Gousse, accompagnée...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This