Lancement des nouveaux appels à projet du programme MontréalCulteurs

20 septembre 2022 | Actualités, Cultures

MONTRÉAL, le 15 septembre 2022 – Le Laboratoire sur l’agriculture urbaine (AU/LAB) est fier de dévoiler les appels à projets de maillage et d’incubation du programme MontréalCulteurs saison 2. Plus d’informations sur le programme ci-bas.

Afin de favoriser l’établissement de nouvelles fermes urbaines à Montréal et de soutenir le développement des entreprises établies, le Laboratoire sur l’agriculture urbaine invite les entreprises intéressées à répondre à ces deux nouveaux appels à projets :

1 – Appel à projets de maillage

Cet appel à projets vise à jumeler des propriétaires et gestionnaires immobiliers disposant d’espaces vacants avec des entreprises et projets d’agriculture urbaine commerciale ou d’économie sociale à la recherche d’espaces de production.

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous accueillons cette année 5 nouvelles organisations visionnaires et engagées – Grand Potager, HS immeubles, la bibliothèque de Pierrefonds, OMHM et Derme & co/Laboratoires Druide – qui proposent toit, serres et espaces intérieurs pour faciliter le développement de l’agriculture urbaine montréalaise.

Nous invitons les entreprises intéressées à consulter notre site web pour en apprendre davantage sur les espaces mis à disposition.

2 – Appel à projets d’incubation

Pour notre second appel à projets, nous offrons la possibilité à quatre entreprises d’intégrer notre incubateur en 2023.

Une chance unique de profiter d’un accompagnement 5 étoiles pour lancer ou développer son activité au sein d’un espace unique : la coopérative La Centrale agricole. Les incubé(e)s seront amené(e)s à travailler et croître dans un écosystème bioalimentaire énergisant et vivifiant.

Sur 11 mois, elles suivront un parcours de formation et bénéficieront d’un accompagnement technicoéconomique ainsi que d’un service de maillage post-incubation afin de trouver un espace de production à Montréal. Les entreprises agricoles intéressées peuvent d’ores et déjà appliquer.

Pour Éric Duchemin, directeur du laboratoire d’agriculture urbaine, « Avec ces deux appels à projets, nous poursuivons notre mission de soutien au développement des entreprises agricoles urbaines, autant en favorisant l’activation d’espaces propices à la production alimentaire que l’accompagnement par des parcours de formation que de l’incubation de jeunes entreprises innovantes. Une approche intégrée unique à AU/LAB.»

Biome et le Partenariat du Quartier des spectacles : retour sur un partenariat fructueux né du programme MontréalCulteurs

Le maillage entre Stephan Senghor – entrepreneur dans l’âme, investi dans la conception et mise en oeuvre de projets à fort impact environnemental et social- et le Partenariat du Quartier des spectacles – organisation veillant au développement et à la mise en valeur culturels du Quartier des spectacles, en intégrant les dimensions urbaine, touristique, sociale et économique – est une rencontre qui marquera à jamais les esprits et l’histoire du programme MontréalCulteurs.

C’est lors de notre précédent appel à projets que Stephan Senghor fut sélectionné pour démarrer ses activités sur le toit de l’esplanade Tranquille. Un espace unique de 7000 pieds carrés où la magie opère depuis que son entreprise Biome s’y est installée, en 2021. Tomates, aubergines, fines herbes, kales et piments s’épanouissent et comblent les papilles des client.es de plusieurs restaurants Montréalais. Du toit à la table en un clin d’oeil !

Pour Stephan, « Pouvoir exploiter cet espace niché dans ce haut lieu de culture qu’est le Quartier des spectacles est une opportunité inouïe! Imaginez vous que les légumes produits sur ce toit sont bercés par les rythmes, l’énergie du lieu! un pur bonheur!

Au delà de la validation du modèle d’affaires, je vois, à travers cette opportunité, une chance de mettre en pratique des concepts novateurs pour accroitre la résilience des territoires urbains face aux défis de notre temps. »

Du côté du Partenariat du Quartier des spectacles, Éric Lefebvre, directeur général de l’organisation explique que « le toit maraîcher de l’esplanade Tranquille a toujours été un élément central dans la réalisation du vaste projet qu’est l’esplanade – une place publique quatre saisons comprenant une patinoire, un édifice avec un restaurant, un lieu du quotidien pour toutes et tous.

De plus, ce toit maraîcher est un modèle d’économie circulaire, alors que les récoltes servent au restaurant Galaxie Brasserie. C’est aussi le jardin de la cour arrière du Quartier des spectacles, celui de ses résidents, ses travailleurs et ses visiteurs.

Nous sommes très heureux de pouvoir participer à MontréalCulteurs avec AU/LAB et de contribuer, par une initiative concrète, à faire du Quartier des spectacles un endroit de recherche en agriculture et un centre-ville plus vert et actif dans la transition écologique. »

Témoignage d’une réussite à tous les niveaux – humains, économiques et écologiques, le programme MontréalCulteurs souhaite répéter ce modèle gagnant/gagnant qui offre à la fois un accompagnement personnalisé tant aux gestionnaires et propriétaires qui souhaitent louer des espaces qu’aux entreprises agricoles en recherche d’un futur site.

Mot de la mairesse de Montréal, Mme Valérie Plante

Les bienfaits sociaux, économiques et environnementaux que procure l’agriculture urbaine sont bien connus et nous sommes fiers que Montréal soit à l’avant-garde dans ce domaine et fasse figure de cheffe de file internationale.

Aujourd’hui, près de 50 entreprises oeuvrent en agriculture urbaine à Montréal, soit la moitié de toutes celles de la province. De plus, la métropole est en voie d’atteindre sa cible de 160 hectares de superficie cultivée et plus de 8 500 parcelles de jardins communautaires.

L’agriculture urbaine est un levier incontournable dans la transition socio-écologique que nous menons à Montréal.

Encore en émergence, le secteur de l’agriculture urbaine commerciale fait toutefois face à des défis particuliers. C’est pourquoi notre partenariat avec le Laboratoire sur l’agriculture urbaine (AU/LAB) et son programme MontréalCulteurs sont si précieux.

Cette initiative est essentielle pour accompagner le développement des entreprises et des projets d’agriculture urbaine commerciale et d’économie sociale dans la métropole. Elle permet aussi d’identifier les meilleurs mécanismes pour les soutenir.

Cette démarche rejoint également notre volonté de mobiliser et de mettre à profit l’expertise montréalaise développée en agriculture urbaine afin de répondre à l’intérêt grandissant de la collectivité pour cette pratique.

La Ville de Montréal est ravie d’avoir contribué au succès du premier appel à projets de MontréalCulteurs l’année dernière et c’est avec plaisir que nous soutenons le deuxième.

En proposant de l’accompagnement aux entreprises et du maillage pour trouver des espaces vacants ou sous-utilisés, MontréalCulteurs facilitera l’établissement de projets agricoles en ville.

Cela permettra d’augmenter la superficie cultivée et le nombre de fermes urbaines. L’essor de l’agriculture urbaine sur le territoire montréalais sera ainsi favorisé.

Les retombées de ce nouvel appel à projets sont prometteuses et nous invitons toutes les entreprises qui souhaitent développer ou aménager une ferme urbaine à Montréal (maraîchère, champignons, micropousses, fleurs, élevage d’insectes ou de poisson, apiculture ou viticulture) à participer.

La Ville de Montréal sera là pour appuyer l’agriculture urbaine et accélérer son développement afin d’offrir à la population un meilleur accès à des aliments frais et locaux et ainsi améliorer la qualité de vie des Montréalaises et des Montréalais.

Les partenaires du programme

Le programme MontréalCulteurs est rendu possible grâce au partenariat avec la Ville de Montréal. Le projet reçoit aussi un soutien financier du gouvernement du Québec dans le cadre du programme Action-Climat Québec et rejoint les objectifs du Plan pour une économie verte 2030.

Il compte également sur le soutien et l’expertise du service L’ARTERRE, qui accompagne et aide au jumelage entre aspirants-agriculteurs et propriétaires agricoles. L’ARTERRE contribue à la vitalité des communautés et à l’occupation du territoire agricole sur l’ensemble du territoire québécois. Le service est coordonné par le Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ).

MontréalCulteurs s’inspire des Parisculteurs, un programme à succès lancé par la ville de Paris en 2016 et qui soutient la mise en place de nombreux projets agricoles.

Vous aimeriez aussi..
Cultures de minuit

Cultures de minuit

On nous a toujours raconté que le soleil était absolument indispensable à la vie. Et si c’était encore une fake news ? Parce que, voyez-vous, dans le cadre d’une étude réalisée dans trois universités américaines, on a découvert une nouvelle façon de faire pousser des...

Détrousseur de pommier

Détrousseur de pommier

Les jeunes n’ont plus envie de s’échiner dans les arbres fruitiers ? Ils voudraient pointer à l’heure qui leur convient, ne pas bosser au soleil ou sous la pluie, être mieux payés ? Bref, profiter de la vie ! Ça se comprend. Confrontés à cette réalité, même les...

La Belle Gousse: l’ail du Québec sous un nouveau jour

La Belle Gousse: l’ail du Québec sous un nouveau jour

Chantal Labelle sur sa ferme, La Belle Gousse Ayant réalisé ses études en horticulture, jamais Chantal Labelle n’aurait pensé se retrouver un jour à gérer sa propre ferme de production d’ail. Et pourtant, la voici aujourd’hui, à la tête de La Belle Gousse, accompagnée...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This