Le lait bas méthane

16 avril 2021 | Bovin, Élevage, Environnement, Sciences

Pour combattre le réchauffement climatique, toutes les industries se doivent de faire leur part pour limiter leurs émissions de gaz à effet de serre. Les vaches laitières produisant naturellement du méthane, des chercheurs se sont  penchés sur l’effet d’un supplément alimentaire expérimental appelé le 3-nitrooxypropanol (3-NOP). Hautement soluble et rapidement métabolisé dans le rumen, ce composé organique s’accole à l’enzyme responsable de la formation de méthane pour en réduire la formation. On respire déjà mieux! 

En plus d’observer l’effet du 3-NOP sur les émissions de méthane intestinal, le groupe de scientifiques internationaux a également vérifié l’impact du produit sur  la production et la composition du lait chez les vaches laitières holsteins. Dans le cadre de cette étude, 48 vaches ont été réparties aléatoirement dans deux groupes de traitement. Par rapport au groupe témoin, les vaches à qui on a ajouté 60 mg de 3-NOP / kg de matière sèche ont émis sensiblement moins de méthane. Ainsi, leur niveau quotidien a diminué de 26%, tandis que le rendement et l’intensité de leurs émissions ont chuté de 27 et 29%, respectivement. À une dose de 150 mg / kg, la baisse d’émission de méthane était de 36%.

Par ailleurs, la supplémentation en 3-NOP à 60 mg / kg de matière sèche n’a pas affecté le rendement laitier et la teneur en lactose. En revanche, les rendements laitiers corrigés en énergie, les vraies protéines du lait et les solides du lait ont été augmentés. Qui s’en plaindra?

Source : Journal of Dairy Science

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
Le Messie, version microbe

Le Messie, version microbe

À elles seules, les activités agricoles sont responsables d’environ 30 % des émissions globales de gaz à effet de serre. Pour réduire considérablement les niveaux de GES, une société australienne inocule les cultures avec des champignons microbiens. Ceux-ci...

Au goulag, la mauvaise protéine!

Au goulag, la mauvaise protéine!

Encore heureux qu’au pays de Poutine, on puisse se vanter d’autre chose que de produire des missiles hypersoniques et d’avoir envie de jouer avec le bouton nucléaire. Un groupe de scientifiques russes de l’Université agraire d’État du Kouban (à bonne distance du pont...

La chair sans âme

La chair sans âme

Selon certains chercheurs, délaisser la viande de boucherie pour un substitut à base de plantes pourrait menacer plus d’un million d’emplois dans l’industrie. Mais il y a plus. S’il est vrai que les cellules souches d’une seule vache pourraient remplacer les...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This