Les bons débarras

14 août 2017 | Environnement

Chaque année, l’humanité puise de plus en plus rapidement et de manière irréversible dans les réserves naturelles de la planète. En agriculture, comme dans toutes les autres sphères d’activité humaine, la composante des déchets résiduels représente un défi de plus en plus préoccupant. Une grande société américaine de transformation de viande est parvenue, au cours des cinq dernières années, à recycler ou à composter la quasi-totalité de ses déchets de production.

Depuis 2012, la firme West Liberty Foods a détourné plus de 520 millions de livres (plus de 235 800 tonnes métriques) de déchets provenant de ses cinq usines de l’Iowa, Illinois et Utah. Fini les allers-retours aux dépotoirs locaux. La coopérative d’éleveurs de dinde et grand producteur de charcuterie et d’aliments congelés n’envoie même plus 1% de ses détritus dans une décharge et à peine 3% finissent dans un incinérateur.

L’entreprise a été l’une des premières de l’industrie à devenir certifiés ISO 14001, une norme qui repose sur le principe d’amélioration continue de la performance environnementale en maîtrisant les impacts liés à l’activité de l’industrie.

La société s’est tournée vers NSF International, un organisme qui élabore, entre autres, des programmes de certification destinés à protéger les aliments et l’environnement. Ensemble, ils ont identifié plus de 60 sources de déchets tels le papier, le plastique, le métal, le bois et les aliments et ont trouvé des acheteurs pour chacun de ces types de résidus, ce qui procure des revenus supplémentaires. Tant et si bien que West Liberty Foods envisage maintenant d’intégrer un digesteur anaérobie et l’énergie solaire et éolienne dans ses installations.

Source: The Poultry Site

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
Condamnés à l’électrocution

Condamnés à l’électrocution

Au cours des 50 dernières années, l’usage des pesticides chimiques a été multiplié par 26, contribuant, entre autres, à la pollution des cours d’eau, à l’appauvrissement es sols et nuisant à la santé. C’est sans parler de l’augmentation du nombre de mauvaises herbes...

Des cacas presque écolos

Des cacas presque écolos

Malgré le fait que le secteur de l'élevage contribue de façon non négligeable aux problèmes environnementaux locaux et mondiaux, la FAO estime que l'augmentation de la population mondiale combinée à l'augmentation des revenus doublera la demande de produits d'origine...

Enterrer notre trésor

Enterrer notre trésor

Année après année, la banquise s’amenuise. Les ouragans augmentent d’intensité. La désertification s’accroit. Les terres agricoles s’épuisent. Tout ça, en bonne partie en raison des énormes quantités de gaz carbonique résultant de l’activité humaine. Pour combattre...

Dernières publications

Loading
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

Prochain événement

Si t’es dans le champs côté élevage, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrits!

Pin It on Pinterest

Share This