La double vie de la laitue de mer

17 octobre 2016 | Élevage, Environnement

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Alors que les côtes bretonnes sont confrontées aux graves conséquences sanitaires, économiques et écologiques causées par la prolifération d’algues vertes, des chercheurs de l’Inra viennent de montrer en laboratoire qu’un composé extrait de cette marée verte inhibe la croissance de bactéries pathogènes et stimule la production de composés chimiques qui augmentent les protections naturelles. Les animaux d’élevage crieront peut-être bientôt Vive la laitue de mer !

Les 7 000 tonnes d’Ulva armoricana ramassées à grands frais chaque année par les communes pourraient bien trouver un débouché lucratif inespéré maintenant que les scientifiques ont observé que ces dangereuses algues au relent d’œufs pourris ralentissent, voire stoppent la croissance de 42 souches de bactéries susceptibles de causer des maladies chez les animaux d’élevage.

Pour identifier des molécules bénéfiques, l’Inra et son partenaire Olmix ont préparé, à partir de ces algues, un extrait de polysaccharides sulfatés marins dont les propriétés physico-chimiques et biologiques pourraient avoir des applications fort intéressantes en agriculture. Les tests en éprouvette indiquent que ces polysaccharides induisent une augmentation de la production de cytokines, ces protéines qui jouent un rôle dans la réponse immunitaire intestinale. Cet extrait pourrait éventuellement être ajouté à l’alimentation des animaux d’élevage pour renforcer leur système immunitaire et réduire, du même coup, l’utilisation d’antibiotiques. L’étape suivante sera de confirmer ces résultats in vitro par des tests in vivo.

Si Obélix avait eu vent de cette nouvelle, il se serait sûrement réjoui, puisque la décomposition de ces algues sur les plages bretonnes a déjà entraîné la mort de plus de 30 sangliers !

Source: Mon cultivar Élevage

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
Les vaches autorefroidissantes

Les vaches autorefroidissantes

Quand j’allais à l’école, on nous apprenait que la température baissait de 1 °C chaque fois que l’on s’élevait de 100 m. Aujourd’hui, une étude tanzanienne nous révèle que la production de lait des vaches diminue de 0,5 litre pour chaque degré...

Opération Dernière Chance, la chance de faire une différence

Opération Dernière Chance, la chance de faire une différence

Photo: Opération Dernière Chance 3,1 millions de tonnes. C’est la quantité de résidus alimentaires produite annuellement au Québec, selon une étude menée par Recyc-Québec publiée en juin 2022. Et le plus frappant dans tout ça, c’est que 39% de ces résidus alimentaires...

Le Messie, version microbe

Le Messie, version microbe

À elles seules, les activités agricoles sont responsables d’environ 30 % des émissions globales de gaz à effet de serre. Pour réduire considérablement les niveaux de GES, une société australienne inocule les cultures avec des champignons microbiens. Ceux-ci...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This