La course à l’armement

14 février 2017 | Cultures, Sciences

Chaque année, uniquement dans les rizières de la planète, des champignons et autres agents pathogènes volent la pitance à plus de 60 millions de personnes et représentent une réelle menace pour la sécurité alimentaire mondiale. Dans le sud de la Chine, on constate pourtant que des rizières cultivées sans fongicides sont épargnées des épidémies. Des scientifiques ont découvert que deux types de riz plantés sur les mêmes parcelles liguent leurs forces respectives pour tenir en échec leurs agresseurs.

Aussi féroce et complexe que puisse être la bataille entre les végétaux et les microbes, les chercheurs de l’Université d’agriculture du Yunnan (Chine) et de l’unité Biologie et génétique des interactions plante-parasite de l’Inra (France) ont concentré leurs efforts sur les stratégies de résistance que des souches de riz différentes mettent en commun pour combattre la pyriculariose, cette maladie fongique du riz qui attaque les feuilles et les tiges.

Ils se sont aperçus que la variété Japonica dispose de redoutables récepteurs de reconnaissance de la forme moléculaire du champignon (Magnaporthe oryzae) qui l’agresse, mais qu’en revanche, son système de défense face au pathogène est déficient. Par ailleurs, chez la variété Indica, plantée à proximité, c’est tout le contraire. L’espèce possède peu de récepteurs de reconnaissance, mais est fort bien pourvue en gènes de résistance.

Poussant sur les mêmes parcelles, ces deux types de riz forcent donc le pathogène à attaquer simultanément sur deux fronts différents. Débordé, le champignon parvient à infecter une partie des plants de riz, mais est incapable de se disperser sur l’ensemble de la rizière. Si elles poussaient à Cuba, ces deux variétés pourraient scander «Plantas unidas, jamas serán vencidas !»

Les chercheurs s’apprêtent à mener des expérimentations similaires sur les cultures de blé.

Source: INRA

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
Les fruits électriques

Les fruits électriques

Ce n’est pas courant (c’est le cas de le dire !) de récolter de l’électricité en même temps que des fraises et des framboises. Pourtant, dans la petite ville de Conthey, en Suisse, une entreprise a eu l’idée de combiner la production d’électricité photovoltaïque...

Récolte d’iceberg

Récolte d’iceberg

Il y a 200 ans, lorsque la révolution industrielle a vu le jour, la salade Iceberg n’existait même pas. Elle ne serait apparue en Californie qu’en 1930. Allez donc savoir si cela expliquerait qu’on ait tardé à trouver une façon de la cueillir mécaniquement. Quoi...

Restaurateurs et agriculteurs – David Ollu et Alexandre Ouellette

Restaurateurs et agriculteurs – David Ollu et Alexandre Ouellette

https://youtu.be/RYR52WMdCZQ https://open.spotify.com/episode/27cgGuvivItaoPkRz8G9il?si=51b41960bd464331 Depuis quelques années, les restaurants, qu’ils soient petits ou grands, cherchent à inclure de plus en plus d’aliments du Québec dans leurs menus. Pour soutenir...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This