La libido précoce

30 avril 2020 | Bovin, Élevage, Sciences

« L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt. »

Y’a-t-il un seul éleveur qui n’applique pas à la lettre cette célèbre citation de Benjamin Franklin ? Deux chercheurs du Texas pourraient bien, à leur tour, donner naissance à un autre adage puisqu’ils soutiennent que l’utilisation d’oligo-éléments de performance aide à améliorer la reproduction des jeunes vaches. Peut-être nous proposeront-ils ceci : « Le foin appartient à ceux dont les génisses vêlent tôt ». Imaginez l’effet bœuf !

Conscients que dans la plupart des cas une vache n’est vraiment rentable qu’après avoir mis bas au moins quatre veaux, Bruce Carpenter et L.R. Sprot du Texas A&M University System Extension se sont creusé les méninges pour trouver des façons d’amener les vaches à se reproduire plus tôt et à maintenir un intervalle de vêlage plus court.

Selon eux, les génisses qui vêlent au cours des 21 premiers jours de la saison de vêlage ont tendance à donner des veaux qui seront à leur tour précoces et à être les vaches les plus rentables d’un producteur de bœuf. À l’inverse, les jeunes vaches qui vêlent de 20 à 40 jours ont tendance à être moins fertiles.

En les traitant avec des oligo-éléments de performance, ils sont arrivés à la conclusion que cela améliorait la reproduction des jeunes vaches de 18 pour cent de plus en moyenne. Vive la libido!

Source : Feedlotmagazine

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
Au goulag, la mauvaise protéine!

Au goulag, la mauvaise protéine!

Encore heureux qu’au pays de Poutine, on puisse se vanter d’autre chose que de produire des missiles hypersoniques et d’avoir envie de jouer avec le bouton nucléaire. Un groupe de scientifiques russes de l’Université agraire d’État du Kouban (à bonne distance du pont...

La chair sans âme

La chair sans âme

Selon certains chercheurs, délaisser la viande de boucherie pour un substitut à base de plantes pourrait menacer plus d’un million d’emplois dans l’industrie. Mais il y a plus. S’il est vrai que les cellules souches d’une seule vache pourraient remplacer les...

L’avantage de singer les autres

L’avantage de singer les autres

Ah ! Si le monde était parfait, les vaches laitières auraient toujours une super morphologie du pis et des jambes solides qui les mènent tout droit au robot de traite. Elles s’y adapteraient vite, le visiteraient souvent et auraient un débit de lait élevé sans jamais...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This