La diète payante

13 janvier 2016 | Bovin, Élevage, Sciences

Chaque année, les producteurs laitiers du Michigan dépensent plus de 730 millions USD, soit environ 5$ par jour par vache, pour bien nourrir leurs troupeaux et s’assurer de produire suffisamment de lait pour répondre à la demande.

Dans le but de réduire ces coûts, les chercheurs du centre AgBioResearch du Michigan State University (MSU) se penchent sur l’identification des marqueurs génétiques qui peuvent avoir un impact sur l’efficacité alimentaire des vaches. Ils se concentrent en même temps sur la recherche dans le domaine de la science de la nutrition afin d’obtenir des vaches qui nécessiteront moins de nourriture pour produire le même volume de lait. En ce moment, les scientifiques du MSU achèvent d’identifier les marqueurs génétiques qui ont une influence sur l’efficacité de l’alimentation.

La collecte de données d’alimentation sur 7000 vaches a permis à l’équipe d’identifier les animaux qui mangeaient moins que prévu sur la base de leur production. À ce jour, l’information génétique de 5 000 vaches a été analysée et les données de consommation d’aliments d’un millier de vaches ont également été collectées.

Les résultats de ces efforts permettront de réduire les coûts d’alimentation sans que la production de lait en soit affectée. Une équipe australienne qui a réalisé un projet similaire a estimé qu’il est raisonnable d’espérer une réduction des coûts d’alimentation des vaches d’environ 50 cents par vache et par jour, soit 10%. D’ici deux ans, les éleveurs pourront bénéficier de cet outil supplémentaire pour sélectionner des taureaux qui leur permettront de maximiser leurs rendements.

Source: Michigan State University Extension

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
La taxe aux rots

La taxe aux rots

Les gaz à effet de serre sont de plus en plus traqués. Grâce à ses satellites à haute résolution, une société montréalaise de données environnementales a pu détecter et mesurer que les vaches d’un parc d’engraissement de Californie avaient libéré jusqu’à 668 kilos de...

Manège à sperme

Manège à sperme

Vous êtes un amateur de sensations fortes ? Vous essayerez le Dodonpa, ce manège japonais qui, en moins de sept secondes, vous propulse à 170 km/h à une force de gravité six fois plus élevée que la normale. Avec un peu de chance, vous n’aurez pas la nausée, mais...

Le lait climatique

Le lait climatique

Depuis quelque 270 ans, l’activité humaine aurait libéré plus de 2000 milliards de tonnes de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Dans la foulée de l’Accord de Paris signé en 2015 pour limiter à 2 °C le réchauffement planétaire, même l’un des plus grands...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This